Imprimer Envoyer á un ami

Le cyclone "HOLA" menace la Nouvelle-Calédonie

08/03/2018

Hola s'est nettement renforcé entre mercredi et jeudi, passant du stade de dépression tropicale forte à celui de cyclone tropical intense en l'espace de 24 heures : ce jeudi soir à 19 heures (heure locale néo-calédonienne), les vents près du centre du cyclone étaient estimés à 165 km/h avec des rafales de 230 km/h. Le cyclone se situait à environ 300 km à l'ouest de Port-Vila (Vanuatu) et à environ 350 km au nord d'Ouvéa (Nouvelle-Calédonie).

Pour suivre l'évolution de la situation, consulter le site Nouvelle-Calédonie de Météo-France et le site du Service météorologique de Fidji, centre météorologique régional responsable de la prévision cyclonique sur cette zone du globe.

Animation du cyclone Hola entre mercredi à 22h et ce jeudi à 22h, heures locales de Nouméa (c'est-à-dire d'hier 12h à aujourd'hui 12h, heure de Paris).
Animation du cyclone Hola entre mercredi 7 mars 2018 à 22h et jeudi 8 mars à 22h, heures locales de Nouméa (c'est-à-dire d'hier 12h à aujourd'hui 12h, heure de Paris)
© Météo-France - Cliquer sur l'animation pour l'agrandir

 

Hola est le troisième phénomène cyclonique de la saison dans le Pacifique Sud après la dépression tropicale modérée Fehi (28-30 janvier) et le cyclone tropical très intense Gita (11-17 février). Ces deux phénomènes étaient déjà passés à proximité immédiate de la Nouvelle-Calédonie, où la saison cyclonique s'étend "officiellement" de novembre à avril, comme dans l'ensemble du Pacifique Sud-Ouest.
 

Une menace sérieuse pour les îles Loyauté

Une alerte cyclonique de niveau 1 a été déclenchée sur les communes d'Ouvéa, de Maré et Lifou (îles Loyauté) ce jeudi 8 mars à 20 heures locales. La pré-alerte cyclonique est maintenue sur le reste de la Nouvelle-Calédonie.

Carte de trajectoire du cyclone tropical intense Hola, du 6 au 10 mars 2018Carte de trajectoire établie jeudi 8 mars 2018 à 11h30 (heure de Paris) - © Météo-France
Cliquer sur la carte pour l'agrandir

Le cyclone tropical intense Hola continue son déplacement vers le sud-ouest puis le sud, en se renforçant à une vitesse d'environ 10 km/h. Durant la nuit de jeudi à vendredi, Hola devrait incurver sa trajectoire vers le sud-est pour passer dans l'après-midi de vendredi à proximité immédiate des îles Loyauté au stade de cyclone tropical très intense, occasionnant des rafales dépassant 160 km/h  (et plus de 200 km/h sur une zone restreinte près du centre du cyclone mais qui ne devrait pas toucher les terres).
En fin de nuit de vendredi à samedi, il devrait se situer au large de Maré et s'évacuer vers le sud-est en commençant à faiblir.
 

  • Fortes pluies : jusqu'à samedi, le risque pluvio-orageux concerne l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie avec des cumuls plus importants sur le Nord, la façade Est et surtout les îles Loyauté, de l'ordre de 100 à 200 mm (précipitations moins fortes en allant vers l'ouest).
  • Vent fort : vendredi après-midi, avec le passage au plus près de HOLA, les vents deviennent dépressionnaires sur Ouvéa puis Lifou (Loyauté), atteignant 110 km/h avec des rafales de l'ordre de 160 km/h. Ailleurs, vent de sud-est à 60-80 km/h avec rafales à 100-120 km/h.
  • Houle : vers Ouvéa puis Lifou (Loyauté), la houle grossit à partir de vendredi matin pour atteindre entre 4 et 5 mètres l'après-midi. Ailleurs la mer est forte.


Dans l'état actuel des prévisions, Hola pourrait être le plus fort cyclone à circuler si près des îles Loyauté depuis « Théodore » le 27 février 1994. On peut aussi mentionner le puissant cyclone « Erica » qui avait durement frappé la Nouvelle-Calédonie les 13 et 14 mars 2003, mais avec une trajectoire plus à l'ouest que Hola.

 

Actualité par Météo-France