Imprimer Envoyer á un ami

Pollens et allergies

28/04/2017

Pollens et allergies - © Météo-France/Pascal Taburet


Dans son bulletin allergo-pollinique du 28 avril, valable jusqu'au 5 mai, le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) signale notamment que les pollens de graminées seront bien présents sur tout le territoire français cette semaine. Le risque d'allergie pourra être élevé où le soleil brillera le plus. Les pollens de chêne restent aussi les plus élevés en nombre, avec un risque allergique seulement faible à modéré.

Environ 20% des Français sont touchés par des pollinoses (ou rhume des foins), des réactions allergiques dues aux grains de pollen. Ces éléments reproducteurs microscopiques sont produits, en période de pollinisation, par les organes mâles des plantes en très grande quantité. Les conditions météorologiques jouent un rôle déterminant dans le déclenchement de la pollinisation, la quantité de pollen produit et le transport des grains dans l'air que nous respirons. Lorsqu'il pénètre dans l'organisme par les voies respiratoires, le pollen peut provoquer une réaction du système immunitaire et des affections d'apparence bénigne, parfois sévères, toujours gênantes, voire invalidantes.

Pour en savoir plus sur le rôle de la météo dans la survenue des allergies au pollen, consultez notre dossier

Météo-France est partenaire du RNSA auquel il fournit des prévisions météorologiques et des prévisions statistiques de dates de début de pollinisation pour le bouleau et les graminées durant toute la saison. L'établissement participe également à la réalisation de prévisions de concentrations polliniques sur l'Europe dans le cadre du projet européen CAMS (Copernicus Atmosphere Monitoring Services).

Pour en savoir plus sur le rôle de Météo-France dans la prévention des allergies au pollen, consultez notre dossier.

Actualité par Météo-France