Imprimer Envoyer á un ami

Une semaine hivernale

27/11/2017

Mise à jour le 28/11/17

L'hiver météorologique (qui commence le 1er décembre) sera bien au rendez-vous cette année puisqu'un temps frais et instable s'est mis en place cette semaine, sous l'impulsion de coulées d'air polaire en provenance du nord du continent. Le refroidissement de la masse d'air sera progressif et la période la plus froide se situera entre jeudi et samedi, journées pendant lesquelles la neige fera des apparitions fréquentes en plaine dans l'est, et aussi de façon plus ponctuelle dans le centre et le sud.

Champ de pression en surface, de température vers 1500 m entre lundi 27 novembre à 12 h et vendredi 1er décembre 2017 à 06 h, prévus par le modèle ARPÈGE (animation par pas de 3 heures)
Champ de pression en surface, de température vers 1500 m entre mardi 28 novembre à 12 h et vendredi 1er décembre 2017 à 06 h, prévus par le modèle ARPÈGE (animation par pas de 3 heures). © Météo-France
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)

Mardi : baisse des limites pluie-neige, frais et humide

Le front pluvieux poursuit sa route ce mardi vers le sud, après avoir occasionné un bon arrosage dans les régions nord (jusqu'à 40mm au cours de l'épisode dans les Ardennes, soit 15 jours de pluie en 24h). Au sud, les premières gelées de la saison ont eu lieu à Nîmes (-0,9°C), Arles (-0,2°C) ou à Hyères (-0,1°C). 
 
Cet après-midi, les limites pluie-neige baisseront et on retrouvera de la neige dès 300m sur les Vosges, à 700m du Jura au Massif-Central, avant que le front ne gagne dans la nuit les Alpes. Au nord, les températures seront en baisse de 1 à 2 degrés par rapport à la veille, avec de 5 à 11°C d'est en ouest. Au sud, elles resteront globalement stationnaires avec de 6° à 10°C des Alpes à l'Atlantique, et jusqu'à 12 à 15°C autour de la Méditerranée.
 

Risque de neige en plaine entre mercredi et vendredi

Entre l'anticyclone atlantique et la zone dépressionnaire sur l'Europe du Nord, un flux de nord instable glissera sur tout le pays. La masse d'air très instable, devenant très froide en altitude (-38°C à 500hPa),  va générer des averses parfois sous forme de giboulées neigeuses jusqu'en plaine dès mercredi 29 du Massif Central au Nord-Est. Jeudi en journée, quelques averses de neige pourront également s'inviter de la Normandie au Centre en passant par le Bassin parisien. D'ici vendredi, le risque de neige à basse altitude va gagner également le pied des Pyrénées. Les quantités resteront souvent faibles en plaine même si une accumulation de plusieurs centimètres est probable au fil des jours dans le Grand-Est ou en Bourgogne-Franche-Comté dès les premières hauteurs. Sur le relief, les chutes attendues seront conséquentes. Les régions méditerranéennes connaîtront généralement un temps plus sec mais quelques averses pourront localement déborder vers le Languedoc-Roussillon et l'ouest de la Corse avec des flocons à basse altitude.

Les températures ne dépasseront pas 3 à 7 °C au meilleur des journées dans les terres, 7 à 10 °C sur les côtes atlantiques et méditerranéennes, soit des valeurs 3 à 4 degrés sous les normales*.
 

Évolution de la neige au sol depuis mardi 28 novembre au dimanche 3 décembre 2017 prévue par le modèle européen CEP
Évolution de la neige au sol depuis mercredi 29 novembre au dimanche 3 décembre prévue par le modèle européen CEP - © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)

Fin de semaine froide, calme au Nord, agitée au Sud

L'air froid d'altitude devrait se décaler vers la Méditerranée, ce qui pourrait occasionner des précipitations fréquentes samedi entre la Provence-Côte d'Azur et la Corse avec un risque de neige à basse altitude. Sur le reste du pays, les flocons devraient se raréfier et des éclaircies pourraient s'élargir alors que le champ de pression remonte par l'Atlantique, ce qui favoriserait une baisse des températures nocturnes avec sans doute de fréquentes gelées, parfois fortes dans l'Est et le Centre, particulièrement sur les sols enneigés.
 

*Moyennes calculées sur la période 1981-2010.

 

Actualité par Météo-France