Imprimer Envoyer á un ami

Retour sur un week-end perturbé

13/11/2017

Une perturbation, issue d'une dépression centrée sur l'Europe du Nord, a généré un temps agité sur l'ensemble du pays le week-end dernier.
 
Cette perturbation a été très active, notamment au passage du front, profitant du creusement d'un thalweg (creux barométrique) d'altitude. Ce dernier est ensuite venu s'isoler en minimum dépressionnaire entre la Corse et la mer Adriatique, en passant par les Alpes. À l'arrière du front, de l'air très froid d'altitude (air à -32 °C, à environ 5 500 m d'altitude) s'est engouffré par le nord, accentuant l'instabilité de la traîne post-frontale. Des averses orageuses ont éclaté, accompagnées par moment de grésil.
 
De la neige a aussi été observée à basse altitude. Les limites pluie-neige se sont abaissées de 1 500 m environ dans le corps de la perturbation à 500 m dans l'air froid, à l'arrière du front.
Il est tombé : 
40 cm à la Grande Parei (massif du Beaufortain, 2 240m) ;
30 cm au Grand Bornand (massif des Aravis, 1 430m) ;
30 cm à l'Aiguille-Rouge (massif du Mont-Blanc, 2 330m) ;
25 cm au col de Porte (massif de la Chartreuse, 1 325m) ;
20 cm à Saint-Hilaire (massif de la Chartreuse, 1 700m) ;
18 cm à Megève (massif du Mont-Blanc, 1 080m). 
 
Sur le passage du creusement, de violentes rafales de vent ont été observées.
Actuellement positionné en mer Tyrrhénienne, le minimum dépressionnaire influence directement le temps instable sur l'ouest du bassin méditerranéen. En Corse, en Sardaigne, en Italie et sur la côte adriatique des Balkans, les conditions restent très perturbées, avec des orages mais aussi de la neige précoce en plaine vers Bologne ou encore Ljubljana (Slovénie).
De plus, le vent autour du golfe du Lion s'est renforcé durant le week-end. Dimanche soir, il a ainsi soufflé à 115 km/h à Chambéry. 
Durant la nuit, la Corse a essuyé de plus violentes rafales avec par exemple :
181 km/h au Cap Corse ;
149 km/h à Ajaccio-La Parata ;
148 km/h à l'Île Rousse ;
141 km/h au Cap Pertusato ;
136 km/h à Porto Vecchio.
 
Vent instantané maximal quotidien au 12 novembre 2017. © Météo-France
Cliquer sur la carte pour l'agrandir
 
Ce lundi 13 novembre, les rafales ont légèrement faibli en Corse (entre 70 et 90 km/h l'après-midi), mais le vent reste puissant sur les crêtes pyrénéennes et les autres régions méditerranéennes.
Au cours de la nuit de dimanche à lundi, le vent avait déjà atteint 130 km/h sur l'Île du Levant et 176 km/h à Envalira en Andorre.
Lundi matin, de violentes rafales ont été enregistrées : 141 km/h au cap Béar (Pyrénées Orientales), 131 km/h à Marignane et 125 km/h à Toulon.
 

Un début de semaine encore perturbé autour de la Méditerranée

Le minimum dépressionnaire va continuer d'apporter des averses localement orageuses en Corse et beaucoup de vent autour de la Méditerranée, avant de se décaler lentement vers la Tunisie et la Sicile. L'instabilité va alors s'atténuer progressivement sur l'Île de Beauté, le risque d'averses localement orageuses perdurant mardi 14 (avec des averses neigeuses au-dessus de 900 m puis 1 200 m d'altitude). On attend 5 à 10 cm de neige au-dessus de
1 500 m sur la montagne corse (principalement en Haute-Corse), voire davantage sur les plus hauts sommets. Mercredi 15, seules quelques ondées sont à craindre.
Le vent sera, quant à lui, encore violent lundi après-midi autour du golfe du Lion (jusqu'à
120 km/h) mais les rafales diminueront à partir de mardi (100 km/h en matinée, 90 km/h l'après-midi). Mercredi, le mistral sera encore sensible (jusqu'à 70 km/h), mais la tramontane va s'essouffler.
Animation du modèle ARPÈGE : pluie, neige, rafales de vent > 90 km/h et géopotentiel à
500 hPa, du dimanche 12 à 15 h UTC au mercredi 15 novembre 2017 à 00 h UTC.
© Météo-France
Cliquer sur l'animation pour l'agrandir
 

Actualité par Météo-France