Imprimer Envoyer á un ami

Météo : peut-on parler d’« été indien » ?

17/09/2018

Cette semaine s'annonce encore sous le soleil pour la majeure partie de l'Hexagone. L'ancienne tempête tropicale Hélène, qui remonte en direction des îles britanniques, apporte dans son sillage de l'air très chaud pour la saison, en provenance d'Afrique. Peut-on parler d'été indien ? Que signifie vraiment ce terme ?
 
Cette expression (« indian summer » en anglais) est apparue à la fin du 18e siècle en Pennsylvanie. Elle décrit une particularité du climat continental d'Amérique du Nord. Il s'agit d'une période de temps très doux, ensoleillé et sec qui se produit après les premiers gels, en octobre ou novembre au Canada. La température dépasse alors 18 °C et le ciel est limpide. Ces périodes de douceur tardive varient de 3 à 8 jours. 
 
Ce terme est utilisé de façon impropre en France pour désigner du beau temps à l'automne. En effet, bien que située à la même latitude que le sud du Québec, la France a un climat différent avec un caractère continental beaucoup moins marqué, sous influence océanique. Il en résulte des gelées plus tardives en moyenne en France, suivies de redoux qui sont souvent moins marqués : la variabilité climatique y est simplement plus faible qu'en Amérique du nord, et une situation de type « été indien »  utilisant la définition nord-américaine y est ainsi improbable.
 
Retrouvez tous nos articles et dossiers sur l'automne.
 
Été indien
Été indien - © Infoclimat / dann17
 

Actualité par Météo-France