Imprimer Envoyer á un ami

Météo contrastée sur l’Europe

11/08/2017

Depuis lundi 7 août, l'Europe a été partagée en deux avec d'une part de l'air très chaud, parfois caniculaire stagnant depuis le début du mois entre l'Italie et les Balkans et d'autre part, de l'air très frais en provenance d'Islande qui s'est engouffré sur le nord-ouest du continent.
 

Chaleur intense sur l'Europe du sud-est

De l'Italie et aux Balkans, un puissant axe de hautes pressions a entretenu depuis le début du mois une masse d'air remarquablement chaude, sous un temps durablement ensoleillé. On a relevé régulièrement des températures dépassant le seuil des 40 °C. On a même enregistré quelques records absolus ponctuels comme à Frosinone (Italie) avec 42,8 °C le 3 août, à Shkodra (Albanie) avec 42,6 °C le 9 août ou à Knin (Croatie) avec 42.3 °C le 10 août.
 
Quelques températures relevées depuis le 5 août :
  • Belgrade : 39,8 °C le 5 août
  • Mostar : 41,9 °C le 5 août
  • Sandanski (Bulgarie) : 40,8 °C le 6 août
  • Podgorica (Montenegro) : 42,5 °C le 9 août
  • Catane (Sicile) : 42,6 °C le 10 août
C'est cette même masse d'air chaud qui avait touché le sud-est de la France durant les premiers jours d'août, avec quelques records enregistrés, comme à Montpellier avec 37,7 °C le 4 (record absolu) ou à Cannes avec 38,3 °C le 6 (record mensuel). On avait relevé également à Figari, en Corse, 42,7 °C le 4, température la plus élevée jamais enregistrée sur l'ensemble de la Corse pour un mois d'août. 
 
Animation Température à 850 hPa du lundi 7 août à 00h UTC au vendredi 11 août à 12h UTC
Températures à 850 hPa du lundi 7 août à 00h UTC au vendredi 11 août à 12h UTC © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.
Cliquer sur l'animation pour l'agrandir 
 

Frais et souvent maussade sur le nord-ouest du continent

À l'inverse, une goutte froide (air froid d'altitude), centrée sur l'Islande lundi 7 août, s'est progressivement décalée vers les îles Britanniques, puis vers le Nord de la France et la Belgique. Cette masse d'air, bien fraîche pour la saison, a favorisé sur le nord-ouest de l'Europe un temps maussade avec de fréquentes averses orageuses et des températures 4 à 10 degrés en dessous des moyennes de saison.
 
Quelques températures maximales relevées depuis le 8 août :
  • Bruxelles : 18,2 °C le 8 août
  • Londres : 15.5 °C le 9 août (c'est un record de fraîcheur pour un 9 août)
  • Paris : 20.3 °C le 10 août
  • Strasbourg : 15 °C le 10 août (température maximale la plus fraîche pour une première quinzaine d'août)
  • Cologne : 20,7 °C le 10 août
La goutte froide qui s'est décalée vendredi 11 août vers l'est de la France devrait prendre la direction des Balkans les jours prochains, favorisant le retour à des températures beaucoup plus respirables.
 
 

Actualité par Météo-France