Imprimer Envoyer á un ami

Juillet 2017 : très sec sur les régions méditerranéennes

02/08/2017

La France a connu une alternance de fraîcheur et de chaleur, un ensoleillement peu généreux et des précipitations très contrastées. Le pourtour méditerranéen et la Corse ont en revanche bénéficié de conditions estivales ; l'absence de précipitations et les températures élevées y sont responsables d'une sécheresse des sols superficiels exceptionnelle.
 
Sur la quasi-totalité du pays, après deux pics de chaleur du 4 au 9 et du 17 au 19 juillet, les températures ont été ensuite plus proches des normales* voire un peu fraîches notamment dans le Sud-Ouest. Les régions méditerranéennes ont connu des valeurs souvent plus estivales. En moyenne sur le mois, la température a dépassé la normale de 0,9 °C. La température moyenne de 21,7 °C en juillet a ainsi été à peine plus élevée que celle du mois de juin (21,2 °C).
 
Les passages perturbés ont été le plus souvent orageux, s'accompagnant quelquefois de pluies intenses comme le 9 dans les Pays de la Loire et en région parisienne et le 19 sur le Sud-Ouest. Le cumul de précipitations a été un des plus faibles mesuré en Provence – Alpes – Côte d'Azur ainsi que dans le Gard et en Corse. Il est tombé moins d'1 mm (1 L/m2) à Nice comme à Marignane, Bastia, Ajaccio, Toulon, Digne-les-Bains, Avignon ou Sète alors qu'on a relevé 100 mm à Paris, soit près de deux fois le cumul mensuel normal*. Les pluies ont été également très déficitaires sur la Normandie, le Nord – Pas-de-Calais ainsi qu'en Dordogne, Gironde, Lot-et-Garonne et dans l'Hérault. La pluviométrie a été localement excédentaire en Champagne et en Lorraine comme sur les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et la Haute-Garonne. Sur l'ensemble du pays, le déficit pluviométrique atteint 10 % en moyenne.   
 
L'ensoleillement a été peu généreux sur la quasi-totalité du pays, avec un déficit** généralement supérieur à 10 %, excepté sur les régions méditerranéennes. Le déficit a souvent dépassé 20 % dans le Sud-Ouest. 
 
* moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010
 
 
Indicateurs quotidiens des températures minimales et maximales
Carte des indicateurs quotidiens des températures minimales et maximales du 1er au 31 juillet 2017
 
Carte de l'écart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de la température moyenne - juillet 2017 Carte du rapport à la moyenne mensuelle de référence 1991-2010 de la durée d'ensoleillement - juillet 2017
 
Carte du cumul mensuel des précipitations - juillet 2017 Carte du rapport à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 des cumuls de précipitations - juillet 2017
Cliquer sur les cartes pour les agrandir
 

Fait marquant 

Sécheresse des sols superficiels exceptionnelle dans le Sud-Est et en Corse 

Sur le littoral de l'Hérault, le Gard, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, le Var, les Alpes-de-Haute-Provence et les Alpes-Maritimes, la très faible pluviométrie et les températures élevées depuis début juin ont contribué à un assèchement remarquable des sols superficiels, qui approche les valeurs records de 2003 et 2006. Par ailleurs, la Corse a dépassé ses valeurs records de sécheresse sans interruption depuis le 22 avril. 
 
Cumul des précipitations du 1er juin au 31 juillet 2017 
Carte du cumul des précipitations du 1er juin au 31 juillet 2017
Cliquer sur la carte pour l'agrandir
 
Indice d'humidité des sols agrégé en PACA du 1er janvier au 31 décembre 2017
Carte de l'indice d'humidité des sols agrégés en PACA du 1er janvier au 31 décembre 2017
 
Indice d'humidité des sols agrégé en Corse du 1er janvier au 31 décembre 2017
Carte de l'indice d'humidité des sols agrégés en Corse du 1er janvier au 31 décembre 2017
 
Cliquer sur les graphes pour les agrandir

 

Actualité par Météo-France