Imprimer Envoyer á un ami

Météo très contrastée sur l’Europe

11/07/2017

Cette semaine, l'Europe est comme « coupée en deux » : la partie méridionale, près du bassin méditerranéen, est concernée par de très fortes chaleurs, pouvant localement s'approcher des records, tandis qu'une large moitié nord du continent est soumise à des conditions dépressionnaires et à un flux océanique perturbé et relativement frais.

Chaleur intense sur l'Europe méridionale

De la péninsule Ibérique à l'Italie et aux Balkans, un puissant dôme de hautes pressions entretient cette semaine une masse d'air remarquablement chaude en provenance du Maghreb, sous un temps durablement ensoleillé. Mardi 11 juillet, des vigilances orange – voire rouge – pour canicule sont en cours dans certains pays.
 
Pour suivre l'évolution de la situation, consulter le site meteoalarm
 
En Espagne, où le mois de juin 2017 a été le plus chaud depuis 1965 avec une température moyenne 3 degrés au-dessus de la normale (source : AEMET), la chaleur s'intensifiera nettement à partir de mercredi et pourrait localement atteindre 45 °C jeudi en Andalousie.
Dans le sud de l'Italie, où d'importants incendies touchent la région au nord de Messine, les
35 °C sont régulièrement dépassés depuis ce week-end, avec des pointes locales proches des 40 °C.
En Serbie, les 38 °C ont été atteints entre lundi et mardi, avant une légère baisse ces prochains jours.
Sur le Maghreb, les 40 °C sont également fréquemment dépassés dans l'intérieur des terres (pointes locales proches des 45 °C voire plus).
 
Quelques températures maximales prévues ces prochains jours et écart à la normale de juillet :
Tirana : 38 °C mercredi 12, +6 °C par rapport à la normale ;
Skopje : 39 °C mercredi 12, +7 °C/normale ;
Rome : 35 °C jeudi 13, +6 °C/normale ;
Catane : 44 °C mercredi 12, +10 °C/normale ;
Madrid : 39 °C jeudi 13, +6 °C/normale ;
Cordoue : 44 °C jeudi 13, +7 °C/normale ;
Nicosie : 42 °C mercredi 12, +5 °C/normale.
Les températures seront généralement moins élevées en bord de mer.

Maussade et parfois frais sur une large moitié nord de l'Europe

La situation est tout autre sur la moitié nord de l'Europe. Plusieurs dépressions circulent cette semaine entre les îles Britanniques, la Scandinavie et l'Europe centrale, apportant de nombreux nuages et des passages de pluie ou d'averses défilant dans un flux d'ouest d'origine océanique.
 
Quelques températures maximales prévues mercredi 12 et écart à la normale de juillet :
Copenhague : 17 °C, -5 °C normale ;
Oslo : 17 °C, -5 °C/normale ;
Glasgow : 17 °C, -3 °C/normale ;
Vilnius : 18 °C, -5 °C/normale ;
Amsterdam : 18 °C, -4 °C/normale ;
Varsovie : 19 °C, -5 °C/normale ;
Bruxelles : 19 °C, -4 °C/normale ;
Berlin : 20 °C, -4 °C/normale.

Un contraste qu'on retrouve aussi en France

Ce contraste concerne aussi la France. Ce sera particulièrement le cas ce mercredi 12. Une dépression se déplacera entre le Benelux et l'Allemagne, apportant un temps frais et souvent nuageux au nord et à l'ouest du pays, avec des pluies surtout sur le Nord et le Nord-Est. Les températures maximales devraient plafonner à 20 °C près de la frontière belge et 22 °C à Paris (2 à 3 degrés en dessous des normales).
Au contraire, dans le Sud-Est, en marge de l'air torride présent sur la péninsule Ibérique et la Méditerranée, la masse d'air aura tendance à se réchauffer et des effets de foehn liés au vent d'ouest à nord-ouest permettront au mercure de dépasser les 35 °C sur le Languedoc et la basse vallée du Rhône (37 °C dans la région de Nîmes ou d'Avignon). De manière générale, les températures seront 2 à 6 degrés au-dessus des normales sur le pourtour méditerranéen de l'Hexagone.
Animation du modèle ARPEGE, du mardi 11 à 6 h UTC au vendredi 14 juillet 2017 à 18 h UTC : température de la masse d'air à 850 hPa, géopotentiel à 700 hPa, masses nuageuses et précipitations de grande échelle. © Météo-France
Cliquez sur l'animation pour l'agrandir
 

Actualité par Météo-France