Imprimer Envoyer á un ami

Juin 2017 : 2e plus chaud depuis 1900

05/07/2017

(Bilan définitif )
 
Ce mois de juin, bien ensoleillé, a été marqué par des températures élevées, notamment du 18 au 22 où la France a connu une vague de chaleur remarquable par sa précocité et son intensité. Les précipitations, géographiquement contrastées, ont été le plus souvent orageuses et localement violentes. 
 
Hormis du 4 au 7 juin et en toute fin de mois, les températures ont été très élevées sur l'ensemble du pays avec des maximales en moyenne 3 à 5 °C au-dessus des valeurs de saison*. Lors de l'épisode de canicule qui a concerné l'Hexagone du 18 au 22 et  perduré sur le Sud-Est jusqu'au 25, le 21 juin a été la journée la plus chaude jamais enregistrée pour un mois de juin depuis 70 ans (1) avec 26.4 °C de moyenne sur la France. De nombreux records de chaleur ont été battus. Avec une température moyenne de 21.2 °C, soit 2.8 °C au-dessus de la normale*, juin 2017 se classe au second rang des mois de juin les plus chauds depuis 1900 derrière juin 2003 (+4.1 °C).
 
Les passages perturbés, le plus souvent orageux, se sont produits sur l'Hexagone essentiellement jusqu'au 9 puis du 26 au 30, s'accompagnant de pluies intenses, de grêle et de fortes rafales de vent. Excédentaire de la Nouvelle-Aquitaine au sud de l'Auvergne, et plus ponctuellement des Pays de la Loire au Grand-Est, en Bourgogne, sur le nord des Alpes et sur les Pyrénées-Orientales, la pluviométrie est restée en revanche souvent déficitaire sur le reste du pays, tout particulièrement en Corse, en Provence – Alpes – Côte d'Azur et de la haute-Normandie aux Hauts-de-France. En moyenne sur le mois et sur la France, la pluviométrie très contrastée est proche de la normale.
 
Le soleil a été généreux sur l'ensemble du pays, tout particulièrement sur la moitié nord où l'excédent** a le plus souvent dépassé 20 %. Proche des normales sur la pointe bretonne et au pied des Pyrénées, l'ensoleillement a été en revanche excédentaire de plus de 30 % près des frontières du Nord et plus localement dans les Pays de la Loire et le Centre-Val de Loire. Le soleil a brillé 272 heures à Perpignan (Pyrénées-Orientales) et jusqu'à 280 heures au Touquet (Pas-de-Calais) et 293 heures à Nantes (Loire-Atlantique).
 
(1) : indicateur thermique calculé à partir des températures minimales et maximales relevées dans 30 stations météorologiques « représentant tous les climats » de l'Hexagone.
 
* moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010
 

Faits marquants de juin 2017

un épisode pluvio-orageux exceptionnellement intense le 13 juin sur la Haute-Loire
- une vague de chaleur sur l'ensemble du pays du 18 au 22 juin
 
 
Indicateurs quotidiens des températures minimales et maximales en France entre le 1er juin et le 30 juin 2017
 
Écart à la moyenne mensuelle de l'indicateur de température moyenne en France pour les mois de juin 1900 à 2017
Écart à la moyenne mensuelle de la température moyenne en France en juin 2017     Rapport à la moyenne mensuelle de la durée d'ensoleillement en France en juin 2017
Cumul des précipitations en France en juin 2017     Rapport à la moyenne mensuelle des cumuls de précipitations en France en juin 2017
(Cliquer sur les illustrations pour les agrandir)

Actualité par Météo-France