Imprimer Envoyer á un ami

Climat : vagues de chaleur précoces

19/06/2017

L'Hexagone connaît actuellement une vague de chaleur particulièrement remarquable par sa précocité mais aussi par son intensité. Le niveau de chaleur est inédit pour cette période de l'année et constitue un record pour un mois de juin depuis au moins 1947. Il est même remarquable tous mois confondus. 
 
En juin 2005, un épisode caniculaire précoce avait déjà touché l'Hexagone. Il avait débuté le 18 juin et duré 11 jours. Mais le pic de chaleur enregistré au plus chaud de l'épisode avait alors été bien moins intense que celui attendu cette semaine. Au cours des prochains jours, l'indicateur thermique moyen sur la France, calculé à partir des températures moyennes de 30 stations métropolitaines reparties sur l'ensemble du territoire, pourrait en effet atteindre des valeurs dignes de celles enregistrées en 2006, tout en restant sensiblement en dessous de celles d'août 2003.

Vagues de chaleur précoce et changement climatique

Si l'été 2017 débute par une canicule particulièrement précoce, la saison estivale 2016 s'était achevée à l'inverse sur une vague de chaleur tardive fin août. Alors que ces épisodes surviennent sur l'Hexagone principalement entre début juillet et mi-août, à l'avenir, sous l'effet du réchauffement climatique global, ils pourraient se produire sur une période de l'année plus étendue. 
Les projections climatiques réalisées sur la France métropolitaine indiquent que d'ici la fin du siècle, les vagues de chaleur pourraient être bien plus fréquentes qu'aujourd'hui mais aussi beaucoup plus sévères et plus longues. Elles pourraient aussi être plus précoces ou plus tardives qu'actuellement : dans un scénario « sans politique climatique » (scénario RCP 8.5), elles pourraient ainsi survenir de mai à octobre.
 
Pour en savoir plus sur les vagues de chaleur et le changement climatique, consultez notre article et notre dossier.
Pour en savoir plus sur les vagues de chaleur passées et futures, consultez Climat HD, l'application interactive de Météo-France.
 

Actualité par Météo-France