Imprimer Envoyer á un ami

Climat futur : des vagues de chaleur deux fois plus nombreuses d'ici 2050

24/06/2019

La France connaît actuellement une canicule particulièrement remarquable par sa précocité et son intensité. Cette vague de chaleur s'annonce exceptionnelle pour un mois de juin.

Les vagues de chaleur et canicule touchent particulièrement l'Hexagone entre début juillet et mi-août. Cependant, ces dernières années, la France a connu des épisodes de fortes chaleurs précoces et tardives, comme juin 2017. Du 18 au 22 juin 2017, une vague de chaleur touchait l'ensemble du pays avec une température moyenne sur la France de 26.4 °C le 21 juin. Depuis 1947, seule la vague de chaleur du 18 au 28 juin 2005 avait été aussi précoce. 

L'épisode attendu s'annonce bien plus intense, sans précédent au mois de juin.

Vagues de chaleur précoce et changement climatique 

 
Alors que ces épisodes surviennent sur l'Hexagone principalement entre début juillet et mi-août, sous l'effet du réchauffement climatique global, ils pourraient se produire sur une période de l'année plus étendue. 
 
Le recensement des vagues de chaleur depuis 1947 montre une nette augmentation de la fréquence et de l'intensité des vagues de chaleur : elles ont été deux fois plus nombreuses au cours des 34 dernières années que sur la période antérieure.
 
En France, leur fréquence et leur intensité devraient augmenter au cours du siècle. La fréquence des événements devrait doubler d'ici à 2050. En fin de siècle, ils pourraient être non seulement bien plus fréquents qu'aujourd'hui mais aussi beaucoup plus sévères et plus longs. Elles pourraient aussi être plus précoces ou plus tardives : dans un scénario « sans politique climatique » (scénario RCP 8.5), elles pourraient ainsi survenir de mai à octobre.
 
Le contrôle des émissions de gaz à effet de serre sera déterminant pour leur stabilisation dans la seconde moitié du 21e siècle. Avec une politique climatique conduisant à stabiliser le réchauffement climatique avant la fin du siècle, le nombre de jours de vagues de chaleur ne devrait augmenter que faiblement au cours de la deuxième moitié du 21e siècle. Sans politique climatique, il y a 3 chances sur 4 pour que le nombre de jours de vagues de chaleur augmente de 5 à 25 jours selon les régions par rapport à la période 1976- 2005.
 
Pour en savoir plus sur les vagues de chaleur et le changement climatique, consultez notre article et notre dossier.
Pour en savoir plus sur les vagues de chaleur passées et futures, consultez Climat HD, l'application interactive de Météo-France.
 

Actualité par Météo-France