Imprimer Envoyer á un ami

Vague de chaleur en France cette semaine

19/06/2017

Mise à jour le 20/06/2017
 
Après une première quinzaine de juin déjà très chaude, un épisode de très fortes chaleurs concerne la France cette semaine. Il devrait se révéler remarquable par son intensité et sa précocité. Des records pour cette période de l'année ont déjà été battus. L'épisode devrait prendre fin dès jeudi sur l'ouest du pays, puis vendredi ailleurs, avec un rafraîchissement notable au nord et à l'ouest, mais les très fortes chaleurs persisteront jusqu'au week-end dans les régions du Sud-Est.
 Pour suivre l'évolution de la situation, consultez nos prévisions météorologiques et la carte de vigilance

Un dôme d'air chaud sur l'ouest du continent 

Une situation anticyclonique et très chaude s'est mise en place sur la France. Cette situation, dite de blocage, est due notamment à la persistance d'une goutte froide d'altitude vers les Açores, qui favorise le maintien d'un dôme d'air chaud sur l'Europe de l'Ouest, et plus largement de l'Afrique du Nord à la France. Cela correspond à une situation propice à des conditions caniculaires, qui ont d'abord concerné l'Espagne et le Portugal, avant de nous atteindre depuis lundi.
 
Animation de la pression au niveau de la mer, la température de la masse d'air (à 850 hPa) et des vents (supérieurs à 10 noeuds) du mardi 20 à 12 h UTC au dimanche 25 juin 12 h UTC.
© Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.
Cliquez sur l'animation pour l'agrandir 

Épisode caniculaire sur l'Hexagone de lundi à jeudi 

Lundi 19, les températures ont atteint 39 °C dans les Landes, 38 °C à Biarritz, 36,5 °C à Nantes et Bordeaux. Dans la nuit du lundi 19 au mardi 20, des records de chaleur nocturne pour un mois de juin ont été battus : on a, par exemple, relevé des minimales de 23,0 °C à Saint-Jean-de Luz, 22,8 °C à Poitiers, 22,2 °C à Niort. Dès ce mardi 20 juin, dans une atmosphère plus lourde, des orages localement forts sont possibles en fin de journée, plutôt au Nord-Ouest mardi et dans l'Est mercredi.
Excepté sur certaines régions littorales, les températures maximales seront très élevées pour la saison, souvent une douzaine de degrés au-dessus des moyennes saisonnières, avec en général 32 °C à 38 °C l'après-midi.
Le thermomètre aura également du mal à descendre sous les 20 °C à 22°C durant la nuit de mardi à mercredi.
Un rafraîchissement commencera à se faire sentir du littoral aquitain à la Bretagne jeudi 22, où on perdra souvent 5 à 7 degrés par rapport aux jours précédents. En revanche, pour les régions plus à l'est, jeudi devrait être la journée la plus chaude de l'épisode, avec des températures atteignant jusqu'à 37-38 °C localement.

À partir de vendredi, fin des très fortes chaleurs, sauf dans le Sud-Est

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une masse d'air océanique plus fraîche reviendra par le nord-ouest, et la nuit de jeudi à vendredi sera nettement moins chaude, souvent de 3 à
5 degrés. Cette baisse du mercure se confirmera partout en journée, avec des maximales repassant la plupart du temps sous les 30 °C. L'épisode de très fortes chaleurs prendra donc fin au nord et dans le sud-ouest de l'Hexagone.
La masse d'air très chaud se décalera vers le sud-est du pays où l'épisode de très fortes chaleurs devrait se poursuivre samedi 23 et dimanche 24.
 

 

Actualité par Météo-France