Imprimer Envoyer á un ami

Sécheresse des sols superficiels au 14 juin 2017

15/06/2017

Malgré une pluviométrie en moyenne proche de la normale au mois de mai, les températures élevées ont occasionné une accentuation de l'assèchement des sols superficiels, notamment sur les Hauts-de-France, dans le Grand-Est et la Corse. Au 1juin 2017, l'indice d'humidité des sols était déficitaire de plus de 10 % sur la majeure partie du pays. (Pour en savoir plus, consultez notre dernier bulletin de situation hydrologique.)
 

Situation au 14 juin 2017 

Jusqu'au 9 juin, hormis sur les régions méditerranéennes, plusieurs passages perturbés se sont accompagnés de précipitations qui ont permis une atténuation de la sécheresse des sols superficiels  sur la façade ouest du pays. Depuis le 10 juin, la France bénéficie de conditions estivales qui devraient se poursuivre dans les dix jours à venir avec des températures au-dessus des normales et une pluviométrie déficitaire, sauf localement sous des passages pluvio-orageux. L'assèchement des sols superficiels devrait donc se poursuivre sur la majeure partie du territoire et pourrait devenir préoccupante sur les régions déjà affectées.
 
Pour les prochaines semaines, les prévisions privilégient des températures au-dessus des normales, sans scénario particulier pour les précipitations. La chronologie des conditions climatiques (épisodes pluvieux, vagues de chaleur) sera donc déterminante pour l'évolution de l'humidité des sols. 
 
Écart pondéré à la normale de l'indice d'humidité des dols le 1er juin 2107

Actualité par Météo-France