Imprimer Envoyer á un ami

Un week-end d’avril estival

10/04/2017

La France vient de connaître un week-end exceptionnel avec de nombreux records de chaleur battus pour une première décade d'avril. Cette situation était due à la migration d'un puissant anticyclone des îles Britanniques vers le Benelux et l'Allemagne. À la clef, un ensoleillement généreux sur tout le pays et un réchauffement de la masse d'air.

Dès samedi 8, ambiance estivale sur les plages de l'Ouest.

Les vents orientés à l'est ou au sud-est ont permis aux températures d'atteindre des valeurs exceptionnelles sur les plages de la Bretagne à la Nouvelle Aquitaine. Ainsi, les 30 °C ont été approchés dans le Bassin d'Arcachon, au Cap Ferret avec 28,7 °C, ou encore à Biscarrosse avec 28,2 °C soit des valeurs 10 à 12 degrés au dessus des normales. Mais c'est dans le Finistère que les valeurs ont été les plus remarquables avec 23,8 °C à Brest, à 2 dixièmes du record décadaire et même 24,1 °C à Landivisiau battant le record décadaire du 9 avril 2011 (23,6°C). Entre le Finistère et l'Aquitaine, les chaleurs étaient également dignes d'un mois d'été sur les plages charentaises avec 25,9 °C à La Rochelle. 

Températures maximales relevées en France le 8 avril 2017
Températures maximales relevées en France le 8 avril 2017 - © Météo-France

 

Chaleur généralisée dimanche 9

Les conditions estivales se sont généralisées le lendemain à tout l'Hexagone. 
 
C'est sur une large moitié Ouest que des records pour une première décade d'avril ont été battus, avec par exemple  :
  • 28,3 °C au Mans (précédent record : 26,7 °C le 7 avril 2011)
  • 27,9 °C à Angers (précédent record : 25,6 °C le 6 avril 2011) 
  • 27,0 °C à Clermont-Ferrand (précédent record : 26,9 °C le 2 avril 1926)
  • 26,6 °C à Rennes (précédent record : 24,4 °C le 7 avril 2011) 
  • 26,6 °C à Tours (précédent record : 25,7 °C le 7 avril 2011) 
  • 26,3 °C à Nantes (précédent record : 26,1 °C le 7 avril 2011) 
  • 26,3 °C à Caen (précédent record : 25,2 °C le 3 avril 1946) 
  • 25,5 °C à Deauville (précédent record : 24,7 °C le 6 avril 2011).
 
Ces valeurs sont conformes aux normales d'un milieu d'été et les dépassent même largement près des côtes normandes (Caen, Deauville). Seuls les rivages méditerranéens soumis à l'influence « rafraîchissante » des brises ont connu des températures plus raisonnables, de 18 à 22 °C.
 
À noter que l'écart de températures entre la fin de nuit et la fin d'après-midi était souvent très marqué, surtout au Nord, avec jusqu'à plus de 25 degrés de différence à Charville-Mézières entre la minimale de -1,7 °C et la maximale de 24 °C. Jamais la capitale des Ardennes n'avait connu une telle amplitude diurne depuis l'ouverture de la station en 1990 !
 
Températures maximales relevées en France le 9 avril 2017
Températures maximales relevées en France le 9 avril 2017 - © Météo-France
 
Cette chaleur précoce exceptionnelle ne s'est pas limitée à l'Hexagone puisqu'on a relevé 25,4°C à Londres (aéroport de Heathrow) ou 23,5 °C à Bruxelles. 
 
La semaine qui commence sera marquée par des températures plus habituelles pour la saison même si celles-ci resteront souvent au-dessus des moyennes saisonnières, notamment dans le Sud.

 

Actualité par Météo-France