Imprimer Envoyer á un ami

Un nouvel atlas international des nuages publié à l’occasion de la journée mondiale de la météo

23/03/2017

La Journée météorologique mondiale organisée le 23 mars 2017 sous l'égide de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) a pour thème cette année « Comprendre les nuages ». Un événement qui permettra de rappeler l'importance des cirrus, cumulus et autres stratus dans l'observation météorologique et la prévision du temps, mais aussi dans l'évolution du système climatique. À cette occasion, l'OMM vient de publier le nouvel Atlas international des nuages.
 
Virgas de glace sous altocumulus floccus. © Météo-France, François Vinit

Les nuages, éléments clefs pour la météorologie et l'étude du climat

Au cœur des observations et des prévisions météorologiques, les nuages représentent l'une des grandes inconnues des études sur les changements climatiques : il nous faut mieux comprendre leur influence sur le climat, ainsi que les incidences de l'évolution du climat sur les nuages. Les nuages jouent également un rôle de premier plan dans le cycle de l'eau et la répartition des ressources hydriques à l'échelle du globe. 

Un nouvel Atlas international des nuages

Cette nouvelle édition revue et enrichie de l'Atlas international des nuages est disponible pour la première fois en version numérique. Des images fournies par des météorologues, des amateurs et des photographes du monde entier sont venues enrichir cette nouvelle édition. L'ouvrage propose des centaines de reproductions, parmi lesquelles figurent de nouveaux types de nuages, ainsi que d'autres phénomènes météorologiques (arcs-en-ciel, halos, tourbillons de neige, grêlons, etc.). Il fait autorité pour l'identification des nuages et est utilisé pour la formation des professionnels de la météorologie, ainsi que dans l'aviation et le transport maritime.
Le premier Atlas international des nuages avait vu le jour en 1896. Sous la direction de
3 météorologues de renom, Hildebrand Hildebrandsson, Albert Riggenbach et le français
Léon Teisserenc de Bort, il présentait pour la première fois une nomenclature unifiée des nuages à l'aide de photos et de textes en trois langues (français, allemand, anglais) donnant la définition et la description des nuages ainsi que des instructions pour leur observation. L'ouvrage avait depuis fait l'objet de plusieurs révisions au XXe siècle, dont la dernière en 1987.
 

 

Actualité par Météo-France