Imprimer Envoyer á un ami

Banquises polaires : records de faible extension

08/02/2017

Les surfaces des banquises arctique et antarctique n'ont jamais été aussi faibles durant un mois de janvier, depuis le début des mesures. Ces extensions minimales s'expliquent notamment par le fait que les températures de l'air ont été particulièrement élevées au cours des derniers mois dans les régions polaires.

Banquise arctique

Les mesures réalisées depuis la fin des années 1970 montrent que la banquise arctique s'amenuise régulièrement. Sur la période 1981-2010, la moyenne de l'extension de la banquise en janvier est de 15,64 millions de km². Ce mois de janvier 2017, l'extension moyenne n'est que de 13,38 millions de km², soit un déficit de 1,26 millions de km². Il s'agit d'un record, devant celui du mois de janvier… 2016.  


Extension de la banquise arctique en janvier au cours des dernières décennies @ NSIDC (National Snow and Ice Data Center)
Cliquer sur la carte pour l'agrandir

 

À la fin du mois de janvier, l'extension de la banquise restait très en deçà de la normale dans les mers de Kara, Barents et de Béring.

Ce déficit, récurrent depuis cet automne s'explique par la persistance de températures au-dessus de la normale aux hautes latitudes. Au mois de janvier, la température moyenne de l'air a parfois dépassé de 10 degrés les normales de saison !

Ces températures plus élevées que la normale sont notamment liées à la présence persistante de vents de sud-ouest, côté mer de Béring et côté nord Atlantique, faisant régulièrement remonter des masses d'air très douces à des latitudes très nordiques.


Anomalie mensuelle de température de l'air (à 2 mètres) en janvier 2017 © Météo-France
Cliquer sur la carte pour l'agrandir

 

Banquise antarctique

Comme pour l'Arctique, l'extension de banquise antarctique constitue un nouveau record pour janvier, avec une mer d'Amundsen quasiment libre de glace, à cause là aussi de températures bien au-dessus de la normale dans l'Ouest antarctique.


Extension de la banquise antarctique au cours des derniers mois @ NSIDC

Actualité par Météo-France