Imprimer Envoyer á un ami

Vers une fin de semaine très agitée

31/01/2017

Le régime de sud-ouest faiblement perturbé qui s'est mis en place en fin de semaine dernière va permettre, ces prochains jours, d'entretenir une douceur durable sur l'ensemble du territoire. Les températures sont désormais largement installées au-dessus des niveaux de saison.

De vendredi à dimanche, le régime océanique devrait se renforcer du fait notamment d'un courant jet d'altitude puissant à nos latitudes. Ces conditions favoriseront des creusements dépressionnaires potentiellement intenses sur le proche-Atlantique, générant des vents violents voire tempétueux.

Entre mardi et jeudi : quelques passages pluvieux et de la douceur

Dans ce régime de sud-ouest faiblement perturbé, les nuages dominent sur la moitié nord ce mardi 31, porteurs de quelques petites pluies, plus marquées sur l'Est, avec également quelques gouttes autour de la Méditerranée. L'ambiance est printanière dans le Sud-Ouest où l'effet de Foehn sur les Pyrénées accentue la douceur : on attend de 15 à 20 °C sous un soleil à peine voilé.

Ce voile s'épaissira mercredi 1er février à l'avant d'une nouvelle perturbation océanique qui viendra buter sur le continent, et apporter des pluies sur le Nord-Ouest, mais seulement quelques gouttes du Centre au Nord-Est. Sous l'influence du marin, le ciel reste chargé autour de la Méditerranée, avec toujours quelques gouttes.

Une douceur marquée devrait se généraliser jeudi alors que le vent de sud se renforcera plus franchement : il devrait souffler assez fort vers le golfe du Lion, la vallée du Rhône et le Massif central, ainsi que sur la façade atlantique, et pourrait être plus violent sur les crêtes pyrénéennes. Dans le même temps, les pluies devraient se renforcer vers le Languedoc, et un nouveau passage pluvieux devrait faire son entrée sur les côtes atlantiques. Sur un grand quart Nord-Est, le soleil sera bien présent.

Des vents potentiellement tempétueux en fin de semaine

Le régime océanique perturbé sur l'Atlantique va se renforcer en fin de semaine. Il sera propice à des creusements dépressionnaires intenses. Une première tempête devrait circuler vendredi de l'entrée de la Manche vers l'Angleterre. Des vents forts, voire violents, pourraient concerner le nord-ouest de la France. Cette tempête pourrait être suivie par deux autres épisodes tempétueux entre samedi et dimanche circulant à des latitudes plus sud et pouvant toucher plus directement la France. À ce stade, la position et l'intensité de ces centres dépressionnaires restent encore à préciser.

empérature à 850 hPa et pression au niveau de la mer entre mardi 31 janvier à 00 h UTC et lundi 6 février 2017 00 h UTC. En bleu, les températures les plus froides, en vert, les plus douces. Modèle (du 31 janvier2017 à 00 h UTC) du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.
Température à 850 hPa et pression au niveau de la mer entre mardi 31 janvier à 00 h UTC et lundi 6 février 2017 00 h UTC. En bleu, les températures les plus froides, en vert, les plus douces. Modèle (du 31 janvier2017 à 00 h UTC) du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France. © Météo-France
(Cliquer sur l'animation pour l'agrandir)

 

 

Actualité par Météo-France