Imprimer Envoyer á un ami

Enneigement en montagne au 14 décembre 2016

15/12/2016

Un puissant anticyclone s'est installé sur la France depuis maintenant environ trois semaines. En montagne, ce temps sec s'accompagne de températures souvent très douces (à 3000 m d'altitude dans les Alpes, le thermomètre est ainsi monté jusqu'à 6 °C le 10 décembre). Pour cette raison, les premières et prometteuses chutes de neige du mois de novembre ont entièrement disparu aux altitudes basses et moyennes. Plus haut, leur épaisseur s'est réduite, en premier lieu dans les versants orientés au sud.
En cette mi-décembre, la situation de l'enneigement est la même sur l'ensemble des massifs montagneux français: il n'y a pas de neige en dessous de 1700 à 2000 m dans les versants ombragés, en dessous de 1900 à 2400 m dans les versants ensoleillés. Au-dessus, l'épaisseur de neige augmente progressivement mais reste le plus souvent inférieure à la normale.
 
Dans les stations de ski, quelques périodes de froid, assez courtes, ont permis de produire artificiellement de la neige. Dans les Alpes, la plus notable a été celle qui s'est produite du 5 au 8 décembre, au cours de laquelle le thermomètre est descendu jusqu'à -10,5 °C à Bessans (Savoie) et à Ristolas (Hautes-Alpes).  
Le massif de Belledonne (Isère) le 14 décembre 2016. Son enneigement reflète celui de l'ensemble des massifs montagneux français : pas de neige à basse et moyenne altitude ainsi que plus haut dans les versants sud, un enneigement généralement un peu faible en altitude.
Le massif de Belledonne (Isère) le 14 décembre 2016. Son enneigement reflète celui de l'ensemble des massifs montagneux français : pas de neige à basse et moyenne altitude ainsi que plus haut dans les versants sud, un enneigement généralement un peu faible en altitude. © Météo-France - Daniel Goetz

Alpes du Nord

La neige est absente à basse et moyenne altitude, et jusqu'à assez haute altitude dans les versants ensoleillés. Plus haut, elle est présente mais l'enneigement est plutôt inférieur aux normales, sauf près de la frontalière italienne où il est au contraire excédentaire grâce aux abondantes chutes de neige qui se sont produites en altitude du 23 au 25 novembre.
L'enneigement continu débute en versant nord vers 1700 m en Haute-Savoie, entre 1800 et 2000 m ailleurs. En versant sud, il faut le plus souvent monter vers 2000 m à 2200 m pour trouver un sol recouvert par la neige, 2400 ou 2500 m en Isère. 
À 2000 m, il y a en versant nord généralement entre 10 et 30 cm de neige, jusqu'à 40 cm dans les Préalpes de Haute-Savoie et en Haute-Maurienne.
À 2500 m, les épaisseurs en versant nord sont plus importantes, 60 à 90 cm en général,  jusqu'à 1,30 à 1,50 m dans les massifs de la Haute-Tarentaise et de la Haute-Maurienne. En versant sud, elles sont plus faibles, généralement 30 à 50 cm, 70 cm dans le massif de la Haute-Tarentaise et 1,10 m dans celui de la Haute-Maurienne.

Alpes du Sud

Comme dans les Alpes du Nord, la neige est absente à basse et moyenne altitude, et jusqu'à assez haute altitude dans les versants ensoleillés. Plus haut, l'enneigement est plutôt inférieur aux normales, sauf près de la frontalière italienne (grâce aux abondantes chutes de neige du 23 au 25 novembre, comme dans les Alpes du Nord).
L'enneigement continu débute souvent entre 1700 ou 1900 m, vers 2000 ou 2100 m dans les massifs du Dévoluy, Champsaur et Haut-Var/Haut-Verdon. En versant sud, il faut monter vers 2000 m dans les massifs proches de la frontière italienne, 2200 m dans les autres massifs pour trouver un début de couvert neigeux. 
À 2000 m, il y a en versant nord 30 à 40 cm dans les massifs proches de la frontière italienne, 0 à 20 cm dans les autres massifs.
À 2500 m, l'épaisseur du couvert neigeux devient importante en versant nord, 90 cm à 1,30 m, jusqu'à 1,50 m près de la frontière italienne. En versant sud, elle est comprise en général entre 50 et 80 cm, et atteint 90 cm dans les massifs du Queyras et du Thabor.

Corse

L'enneigement est très faible.
Il débute vers 1900 m en versant nord, 2000 m en versant sud, avec seulement quelques centimètres de neige. Il faut monter aux plus hautes altitudes, à 2500 m, pour trouver une couche de neige de 15 à 20 cm d'épaisseur.

Pyrénées

La neige est absente à basse et moyenne altitude, tandis que plus haut, les épaisseurs sont inférieures aux normales.
L'enneigement débute en versant nord généralement entre 1700 et 1900 m, 2000 ou 2100 m dans les massifs les plus à l'est. En versant sud, il faut monter vers 2000 m d'altitude dans le tiers ouest de la chaîne, 2100 ou 2200 m dans le reste de la chaîne, pour trouver un sol enneigé.
À 2000 m, il y a en versant nord 30 à 40 cm dans les massifs des Pyrénées-Atlantiques, 10 à 20 cm dans la partie centrale de la chaîne, 0 à 5 cm dans sa moitié est.
À 2500 m, les épaisseurs en versant nord sont importantes, 90 cm à 1,05 m, dans les massifs les plus à l'ouest, comprises entre 50 et 60 cm au centre de la chaîne, entre 20 et 40 cm dans sa moitié est. En versant sud, elles sont comprises entre 45 et 65 cm dans les massifs les plus à l'ouest, 15 à 30 cm ailleurs.

Vosges, Jura et Massif central

Il n'y a actuellement pas de neige dans ces massifs.