Imprimer Envoyer á un ami

Vers une fin de semaine fraîche

02/11/2016

Après une fin octobre remarquablement douce ponctuée par des températures maximales supérieures à 20°C le 31 (comme par exemple 20,5°C à Brest et 26°C à Bustince au Pays Basque), un changement de temps assez radical s'opère à partir de ce milieu de semaine, avec l'arrivée d'une masse d'air beaucoup plus humide et qui se rafraîchira nettement d'ici ce week-end.
 

Novembre a débuté dans la douceur

Dans la lignée de la fin du mois d'octobre, le 1e novembre a été remarquablement doux sous un ciel le plus souvent clément et un temps sec sur l'ensemble du territoire. Le mercure est ainsi monté sous le soleil de l'après-midi jusqu'à 24°C à Biarritz et Auch, 22°C à Bordeaux, Montauban et Toulon, 20°C à Brest, 19°C à Lyon, 18°C à Aurillac et 17°C à Rouen ou Mulhouse.

Passage d'une perturbation très atténuée mercredi

Associée à la dépression « Gisi » qui circule sur la mer Baltique, une perturbation peu active s'est engagée ce mercredi sur les régions de la moitié nord de la France, apportant une nébulosité abondante, mais peu ou pas de précipitations. Au fur et à mesure de la progression du front nuageux vers le centre du pays, de l'air plus froid gagne progressivement les régions de la moitié nord avec à la clef des températures maximales en baisse, de 2 à 5 degrés par apport à la veille.

Image satellitaire (satellite géostationnaire Météosat) du mercredi 2 novembre 2016, 10 h UTC - @ Météo-France

Image satellitaire (satellite géostationnaire Météosat) du mercredi 2 novembre 2016, 10 h UTC
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

La baisse des températures se confirme jeudi et vendredi

Jeudi 3, les températures minimales se rapprocheront de 0°C sur le nord, l'est de la France ou dans les vallées du Massif central. Les gelées ne seront pas rares en Lorraine, Champagne, Sologne, Auvergne, ou dans la campagne normande. Côté ciel, la grisaille devrait être largement répandue le matin de l'Atlantique aux plaines du sud-ouest, de l'Auvergne au nord de la vallée du Rhône, ainsi que le long des  frontières belge, luxembourgeoise et allemande. Les éclaircies devraient toutefois l'emporter toutefois assez largement l'après-midi. 
Vendredi4, la matinée devrait être souvent fraîche. Une nouvelle perturbation s'engagera par les côtes de la Manche, apportant des pluies qui devraient s'étendre en journée de la Bretagne au bassin parisien. Le ciel devrait être nuageux à l'avant de cette perturbation, le soleil résistant davantage des Alpes à la Corse.

Animation (modèle Arpège) de la pression au niveau de la mer et température à 850 hPa du jeudi 3/11 à 00 h UTC au samedi 5/11/2016 à 06 h UTC

Animation (modèle Arpège) de la pression au niveau de la mer et température à 850 hPa du jeudi 3/11 à 00 h UTC au samedi 5/11/2016 à 06 h UTC
(Cliquez sur l'animation pour l'agrandir).

Un weekend perturbé 

Samedi 5 novembre, la perturbation pluvieuse devrait gagner les régions de la moitié sud. Plus au nord devrait se mettre en place un régime d'averses, plus actives près des côtes de la Manche. La neige devrait faire son retour sur l'ensemble des massifs, avec une limite pluie-neige qui s'abaissera progressivement au cours de la nuit de samedi à dimanche à la moyenne montagne. Dimanche 6, le temps devrait être frais, le ciel changeant avec des averses. Le pourtour méditerranéen devrait rester plus ensoleillé, exception faite de la Corse, où le temps devrait rester pluvieux. La fraîcheur devrait encore s'accentuer la semaine suivante en se généralisant à tout le pays, avec des températures nettement en-dessous des normales de saison.

Actualité par Météo-France