Imprimer Envoyer á un ami

Épisode méditerranéen  : premier bilan

14/10/2016

Un épisode méditerranéen a débuté dans la nuit de mercredi 12 à jeudi 13 octobre.

Pour suivre l'évolution de la situation météorologique, consultez nos prévisions météorologiques et la carte de vigilance météorologique.
 

Chronologie des dernières 24 heures

Après une relative accalmie dans l'après-midi de jeudi, des pluies plus fortes associées à des orages remontant de Catalogne ont concerné en soirée puis début de nuit le Languedoc-Roussillon avant de remonter vers l'Aveyron et l'Ardèche.

Les Pyrénées Orientales n'ont été que partiellement impactées par cette dégradation mais une ligne orageuse stationnaire a touché l'extrémité sud-est du département, notamment Cap-Béar et Cerbère, deux villes où l'on a relevé 42 mm* en 1h, entre 21h et 22h. Alors que les cumuls horaires sur le Languedoc, notamment sur l'Hérault, étaient généralement compris entre 10 et 20 mm/h depuis le début de l'épisode, on a relevé des valeurs supérieures à 30 mm/h en début de nuit, avec par exemple 52 mm en 1h à Montagnac, entre 23h et minuit.

En fin de nuit de jeudi à vendredi puis au cours de la matinée suivante, une seconde salve orageuse a traversé successivement les départements des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, du Var avant de gagner les Alpes-Maritimes et la façade occidentale de la Corse.

Sous ces orages, le foudroiement a été important, avec par exemple 5000 impacts de foudre enregistrés dans les Bouches-du-Rhône en 6h, dont 3400 en 1 h entre 5 et 6h (dont plus de 1200 ont touché le sol). Le vent d'est sur les côtes varoises s'est encore renforcé à leur passage avec des rafales dépassant les 130 km/h. En Corse, sous les orages, de violentes rafales de vent ont été mesurées avec notamment 150 km/h enregistrés à Ajaccio-Parata et Calvi en fin de matinée.

Animation radar et foudre (réseau Météorage) sur la France du jeudi 13 octobre à 22h au vendredi14 octobre à 10h
Animation radar et foudre (réseau Météorage) sur la France du jeudi 13 octobre à 22h au vendredi14 octobre à 10h.
 

Un épisode particulièrement sévère

Depuis le début de l'épisode, les cumuls les plus importants sont relevés sur l'Hérault, avec 150 à 250 mm sur l'ensemble du département, ce qui correspond à au moins 2 mois de précipitations Sur le relief, les cumuls ont atteint localement plus de 350 mm. L'extension spatiale de ces fortes valeurs de cumuls sur tout le département est particulièrement exceptionnelle. Sur les départements du Gard, de l'Aude et de l'Aveyron, les cumuls avoisinent les 200 mm sur les zones de relief  ; le littoral n'a pas été épargné (on a relevé par exemple 153 mm à Narbonne dans l'Aude, l'équivalent d'1 mois et demi de pluie). Sur les autres départements concernés par les intempéries, les plus forts cumuls ne dépassent pas 100 mm.

Concernant le risque de submersion des zones côtières, des vagues de 3,50 m étaient encore observées vendredi matin sur Set et Leucate tandis que la surcote atteignait 50 cm.
 

Voici quelques cumuls de pluies en 48 heures, à 10 h locales le 14 octobre 2016 :

379 mm à Saint-Gervais-sur-Mare (34)
366 mm à Castalnet-Le-Haut (34)
206 mm à Tauriac-de-Camares (12)
194 mm à Mirepeisset (11)
194 mm à Cap-Béar (66)
168 mm à Montpellier (34)
166 mm à La Borie du Pont (30)
153 mm à Narbonne (11)

ainsi que des rafales observées au cours des dernières 24 h :

151 km/h à Calvi (20)
150 km/h à Ajaccio-Parata (20)
144 km/h au Dramont (83)
136 km/h à Cap Camarat (83)
132km/h sur l'île du Levant (83)
127 km/h à Trets (13)
100 km/h à Aix-en-Provence (13)
 

* 1 mm = 1 L/m2

 

Actualité par Météo-France