Imprimer Envoyer á un ami

Septembre 2016 : chaud et sec

30/09/2016

(Bilan provisoire établi le 29/09/2016)
 
Septembre 2016, bien ensoleillé sur une grande partie du pays, a connu une première quinzaine particulièrement chaude durant laquelle des records de température ont été battus. Hormis quelques épisodes pluvio-orageux localement intenses du 13 au 18, les précipitations ont, quant à elles, été peu fréquentes. En septembre, l'assèchement des sols s'est poursuivi notamment sur la moitié sud et s'est aggravé des Vosges au nord des Alpes, suite à une faible pluviométrie combinée à des températures très élevées durant la première quinzaine du mois.
 
Les températures ont été supérieures à la normale* sur la totalité du pays, à l'exception du relief des Alpes et des Pyrénées, hormis du 15 au 20 où les maximales ont accusé une nette baisse. Elles ont dépassé de 1 à 3 °C les valeurs de saison, voire localement 4 °C sur la moitié nord, notamment près des frontières du Nord et du Nord-Est. En moyenne sur la France et sur le mois, la température devrait être supérieure à la normale de 2,4 °C. Ce mois de septembre devrait se classer au 3e rang des mois de septembre les plus chauds depuis 1900, derrière septembre 1949 (+3,0 °C) et septembre 1961 (+2,6 °C).
 
Pour le 3e mois consécutif, la pluviométrie a été très déficitaire sur la quasi-totalité du pays. Le déficit a généralement dépassé 30 %, et a atteint 40 à 60 % de l'intérieur de la Bretagne à la Vendée, du Cotentin au Roussillon, du nord de l'Auvergne au Centre-Val de Loire, le long de la vallée du Rhône, ainsi que des frontières du Nord à l'Alsace. La Corse a connu, en revanche, une pluviométrie plus proche de la normale*. Sur la France et sur le mois, le déficit devrait être proche de 40 %.
 
L'ensoleillement a été excédentaire sur la quasi-totalité du pays, à l'exception de la pointe bretonne et du Cotentin. L'excédent, généralement supérieur à 10 %, devrait dépasser 30 % des Ardennes au Bas-Rhin.
 
* Moyenne de référence 1981-2010.
** Moyenne de référence 1991-2010.
 
Cliquer sur le graphe pour l'agrandir
 
 
  
 
  
Cliquer sur les cartes pour les agrandir
 
 
 
 

Actualité par Météo-France