Imprimer Envoyer á un ami

Début de l'été météo

01/06/2018

Ce 1er juin marque le début de l'été météorologique, qui s'achèvera à la fin du mois d'août. Dans l'hémisphère Nord, ces trois mois correspondent à la période la plus chaude de l'année.

Sur l'Hexagone, la température normale* de la saison est de 19,9°C. Le 1er juin, on relève en moyenne 17°C sur le pays. Mais d'une année à l'autre, les valeurs enregistrées au tout début de la saison varient notablement : il faisait par exemple 11,7 °C seulement le 1er juin 2006 mais 21,7°C en 2003 ! Il s'agit là des 2 valeurs extrêmes relevées pour ce premier jour de l'été depuis 2000.

 Anomalie de la température moyenne en degrés le 1er juin en 2003 (carte de gauche) et en 2006 (carte de droite)Anomalie de la température moyenne en degrés le 1er juin en 2003 (carte de gauche) et en 2006 (carte de droite)
Anomalie de la température moyenne en degrés le 1er juin en 2003 (carte de gauche) et en 2006 (carte de droite) © Météo-France (cliquez sur les cartes pour agrandir)


Le passage réel aux chaleurs estivales est plus ou moins précoce selon les années. Parfois, comme cette année, la courte période chaude observée à la fin du printemps météorologique est rapidement interrompue par une période plus fraîche. Définir le passage du printemps à l'été est une affaire de convention. Sur les calendriers, l'été ne débutera d'ailleurs cette année que le 20 juin. Explications.

La météo ne suit pas le calendrier

Les saisons astronomiques ou calendaires débutent avec les équinoxes (printemps et automne) et les solstices (été et hiver). En météorologie, elles débutent plus tôt et correspondent à des périodes de trois mois pleins. Pourquoi un tel décalage ?

Prenons comme exemple l'été. En météorologie, l'été correspond à la période de l'année la plus chaude. La durée d'ensoleillement maximale se situe autour du solstice d'été (20 ou 21 juin). Mais en raison de l'inertie de l'atmosphère, ce n'est qu'environ trois semaines plus tard que la température moyenne est généralement à son maximum, c'est-à-dire à la mi-juillet. On considère que ce moment correspond au milieu de l'été. Ainsi, en météorologie, l'été commence début juin et s'achève fin août.

Même raisonnement pour l'hiver. Si l'ensoleillement est minimal au solstice  (21 ou 22 décembre), le pic hivernal se situe plutôt mi-janvier. Ainsi l'hiver météorologique commence début décembre pour s'achever fin février.

Dans l'hémisphère Nord, la plupart des pays ont adopté cette règle et les saisons météorologiques sont ainsi les suivantes :
•    Printemps : du 1er mars au 31 mai (mars, avril et mai)
•    Été : du 1er juin au 31 août (juin, juillet et août)
•    Automne : du 1er septembre au 30 novembre (septembre, octobre et novembre)
•    Hiver : du 1er décembre au 28 ou 29 février (décembre, janvier et février)

Les saisons sont inversées dans l'hémisphère Sud.


* : Moyenne saisonnière de référence 1981-2010 de l'indicateur de température moyenne. Cet indicateur thermique est constitué de la moyenne de la température saisonnière de 30 stations métropolitaines représentatives.

 

Actualité par Météo-France