Imprimer Envoyer á un ami

Premières chaleurs précoces sur l'Est de l'Europe

08/04/2016

Depuis la fin mars, de l'air chaud en provenance d'Afrique du Nord a commencé à atteindre une moitié est de l'Europe, avec à la clef des températures inhabituelles pour la saison. Les pays des Balkans ont été les premiers concernés, mais ces incursions d'air particulièrement chaud ont aussi concerné les pays plus au nord. Après une légère pause ce weekend dans les Balkans, les températures devraient repartir à la hausse la semaine prochaine.

Une situation météo favorable à la chaleur dans l'Est

Cette situation, qui a commencé à se mettre en place à la fin du mois de mars, survient lorsque des basses pressions envahissent le sud-ouest du continent européen, provoquant des remontées d'air chaud sur l'Europe centrale et de l'Est, où se trouvent des pressions plus élevées. A l'interface entre les deux, un flux de sud soutenu se met alors en place. Il aspire de l'air chaud mais également parfois chargé de sable qui peut se déverser sur la moitié sud de l'Europe avec des précipitations, ou réduire simplement la visibilité.

Première incursion chaude fin mars

Les températures ont commencé à grimper sur le sud de l'Europe à la fin du mois de mars, avec un premier pic atteint le 31, qui a également concerné le sud-est de la France. On a ainsi relevé 28°C à Ajaccio, 26°C à Grenoble. Plus à l'Est, on enregistre le même jour 25°C à Belgrade, 24°C à Sarajevo et Sofia, 23°C à Vienne et Bucarest. Le lendemain 1er avril, de l'air encore plus chaud remonte et se décale franchement sur les Balkans. On frôle alors les 30°C à Cuprija (Serbie), 27°C à Belgrade, 26°C à Bucarest et Sofia. Le seuil de chaleur (25°C) est atteint jusqu'au sud-ouest de l'Ukraine. Le lendemain, une dépression active centrée sur la Russie engendre un flux de nord, qui fait sensiblement baisser les températures sur tout l'est du continent (on perd parfois plus de 15°C en Ukraine en 24 h).

Nouvelle incursion chaude depuis le 3 avril

Avec un repositionnement de l'anticyclone sur la mer Noire le 3 avril, et des basses pressions qui se rapprochent de l'Europe de l'Ouest, le flux bascule à nouveau au sud-ouest sur une large partie de l'Europe. Une grande partie de la France est alors touchée par un éphémère pic de douceur (21°C à Paris). Il fait également 20°C à Berlin et Bruxelles.  Le thermomètre repart à la hausse à l'Est avec par exemple 23°C à Belgrade. Alors que l'air frais progresse par l'Ouest, l'axe d'air chaud se précise sur une moitié est du continent le 4 : on atteint cette fois les 30°C dans les Balkans à Zenica (Bosnie), il fait 26°C à Budapest, 25°C à Belgrade, 23°C à Vienne et Cracovie dans le sud de la Pologne, 21°C à Berlin et Varsovie.

Pic de douceur exceptionnel en Europe de l'Est les 5 et 6

Mardi 5 avril,  de l'air encore plus chaud gagne l'est du continent : on atteint presque 32°C à Zenica (Bosnie), 28°C à Belgrade, 26°C à Sofia, Bucarest, Budapest, ainsi qu'à Cracovie : c'est la première fois depuis le début des relevés météo qu'une telle valeur y est atteinte dès le début avril. On relève quasiment 24°C à Varsovie, une valeur là aussi inédite aussi tôt dans la saison. Le même jour, on dépasse les 20°C dans le sud de la Suède à Ronneby (21°C). Mercredi 6, la chaleur persiste de l'Italie aux Balkans, avec encore 31°C à Zenica, 28°C à Bucarest,  27°C à Florence, 25°C à Lviv (ouest de l'Ukraine). La douceur atteint même l'Estonie où on relève les premiers 20°C de l'année (à Tartu).

Persistance de la chaleur des Balkans à l'Ukraine en cette fin de semaine

Le 7, on relève encore des températures très élevées des Balkans au sud de l'Ukraine : 29°C à Bucarest, 28°C à Belgrade. Le 8 avril, la chaleur s'installe véritablement sur l'Ukraine avec les 25°C souvent atteints sur le pays, alors que, sous les nuages, les températures perdent quelques unités dans les Balkans, sous l'influence d'une nouvelle dépression centrée sur le sud de l'Italie.
 

Fin de la chaleur dans les Balkans ce weekend

Ce temps perturbé et orageux devrait gagner les Balkans pendant le weekend, mettant un coup d'arrêt aux températures élevées, qui devraient cependant rester douces, avant un possible retour de la chaleur la semaine prochaine. Plus à l'Est, sur l'Ukraine, la Biélorussie et une bonne moitié sud de la Russie occidentale, des températures élevées pour la saison devraient encore se maintenir.

Pression au niveau de la mer et température à 850hPa du lundi 4 avril 12hTU au vendredi 8 avril 06hTU
Animation (modèle ARPEGE) de la pression au niveau de la mer et de la température de la masse d'air à 850 hPa (soit 1500 m) du lundi 4 avril  à 12 h UTC au vendredi 8 avril à 06h UTC  (cliquez sur l'animation pour l'agrandir)

 

 

 

Actualité par Météo-France