Imprimer Envoyer á un ami

Mars 2016 : frais et arrosé

04/04/2016

Mars 2016 a été marqué par un temps assez agité avec de fréquentes giboulées en début de mois et le passage d'une tempête les 27 et 28 ainsi que par des températures généralement peu printanières.

Malgré quelques journées douces en fin de mois, les températures sont restées inférieures aux valeurs saisonnières* sauf sur la Côte d'Azur et en Corse où elles ont été proches des normales. Le nombre de jours de gel a été conforme pour un mois de mars. En revanche durant la première quinzaine, les températures maximales ont été très fraîches, souvent 2 à 4 °C en dessous des normales. Avec une moyenne sur la France et sur le mois de 8 °C, la température moyenne a affiché une valeur inférieure à la normale de 0.7 °C.

La pluviométrie, excédentaire sur la moitié ouest du pays, a été par endroits jusqu'à plus d'une fois et demie supérieure à la normale* sur le quart nord-ouest ainsi que sur la côte aquitaine, le nord de Midi-Pyrénées et les Alpes-Maritimes. En revanche, elle a été plus proche des normales sur l'Est, voire déficitaire en Champagne-Ardenne et en Lorraine, en Languedoc ainsi que de l'Alsace aux Alpes. Sur la France et sur le mois, la pluviométrie a connu un excédent de plus de 20 %.

L'ensoleillement a été inférieur à la normale** du Nord-Est au Sud-Ouest, avec un déficit supérieur à 10 %. Le soleil a été généreux de la Bretagne aux Pays de la Loire, avec un excédent dépassant 20 % sur la pointe du Finistère.

* moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010

 

  (Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 

    

            
(Cliquer sur les cartes pour les agrandir)

 

Evènement marquant de mars 2016 :

Passage de la tempête Jeanne sur le Nord-Ouest les 27 et 28 mars

La dépression "Jeanne", creusée à 970 hPa, s'est formée le dimanche 27 sur l'Atlantique avant de se décaler le lundi 28 vers la Mer du Nord, après avoir traversé les îles Britanniques. La tempête associée a balayé le nord-ouest de la France. Les premières fortes rafales ont touché les côtes sud de la Bretagne puis les celles de la Manche le 27 en début de nuit puis dans la journée du lundi de Pâques. Les vents de sud-ouest puis d'ouest se sont renforcés, avec des rafales comprises entre 120 et 150 km/h sur les côtes et généralement entre 90 et 110 km/h dans l'intérieur des départements bordant la Manche.

Dans les terres, les plus fortes rafales mesurées ont atteint :
- 106 km/h à Arbrissel (Ille-et-Villaine)
- 107 km/h à Caen (Calvados), Laval (Mayenne) et Plouguenast (Côte-d'Armor)
- 114 km/h à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais)
- 120 km/h à Plovan (Finistère)
- 121 km/h à Livry (Calvados)

Sur les côtes, le vent a atteint en rafales :
- 126 km/h à la pointe de la Hague (Manche)
- 127 km/h à l'île de Groix (Morbihan)
- jusqu'à 152 km/h à la pointe du Raz (Finistère)

En région parisienne, les rafales ont également été marquées avec 97 km/h à Orly (Essonne), 110 km/h à Orgerus (Yvelines) et 139 km/h au sommet de la tour Eiffel.
Par ailleurs, à l'arrière, une traîne très active a concerné le nord de la Loire, avec de fréquents orages accompagnés de grêle.

Carte France Vent instantané maximal sur deux jours - Tempête Jeanne 27 et 28 mars 2016
 

Pression réduite moyenne au niveau de la mer - Tempête Jeanne 27 et 28 mars 2016

(Cliquer sur les cartes pour les agrandir)

 

Actualité par Météo-France