Imprimer Envoyer á un ami

Pic de fraîcheur remarquable sur l'Hexagone

16/10/2015

L'air froid qui a envahi le pays depuis le début de la semaine a engendré des températures remarquablement basses pour une mi-octobre. Là où le ciel est resté dégagé, des gelées nocturnes particulièrement précoces ont été enregistrées, tandis que les régions situées sous les nuages bas persistants ont enregistré des températures maximales remarquablement basses. Dans certains endroits, ce type de conditions n'avait pas été observé depuis 40 ans.
A partir de samedi, un redoux devrait se faire sentir surtout dans le Sud-Ouest, tandis que l'ambiance devrait rester un peu fraîche dans les autres régions.

Carte France Ecart à la pseudo-moyenne de la température maximale le 15 avril 2015
Cliquer sur la carte pour l'agrandir


Des gelées nocturnes très précoces

Les zones qui ont bénéficié d'éclaircies nocturnes, en marge de l'invasion nuageuse, ont connu des matinées remarquablement froides, les premières gelées se déclenchant parfois avec un mois d'avance par rapport à la normale. Cela a été notamment le cas sur le quart sud-ouest vendredi 16 octobre. L'arrière pays languedocien a également enregistré quelques gelées vendredi. Par ailleurs la station de Nîmes-Garons a égalé son record mensuel de froid avec 1,9°C.
 

Ville

Valeur relevée et date

Date moyenne première gelée

Valeur comparable passée

Début des relevés

Beauvais

-1,0°C le 14

4 novembre

-2,6°C le 18/10/2010

1945

Mont-de-Marsan

-1,3°C le 15

6 novembre

-3,0°C le 16/10/2009

1945

Bergerac

-3,1°C le 16

1er novembre

-3,1°C le 16/10/2009

1988

Poitiers

-1,6°C le 16

4 novembre

-1,7°C le 19/10/1980

1921

Niort

-1,4°C le 16

12 novembre

-2,2°C le 18/10/2010

1959

Agen

-0,9°C le 16*

15 novembre

-2,3°C le 21/10/2007

1941

Montauban

-0,4°C le 16

13 novembre

-0,7°C le 16/10/2009

1963

Cognac

-0,5°C le 16

13 novembre

-1,7°C le 16/10/2009

1945

Albi

0,0°C le 16

16 novembre

-0,1°C le 15/10/2009

1976

Nantes

-0,1°C le 16**

19 novembre

-0,5°C le 17/10/1992

1945


* : record pour une seconde décade d'octobre
** : gelée la plus précoce

 

Des températures maximales remarquablement basses

Du Centre-Est au Nord-Est, sous les nuages, les températures ont plafonné à des niveaux exceptionnellement bas pour la saison mercredi 14 et jeudi 15. On observe habituellement pour la première fois des températures maximales aussi basses en milieu ou fin de mois de novembre. De nombreux records décadaires ont été battus. Plus localement, un tel froid diurne n'avait jamais été observé aussi tôt dans la saison, parfois nettement comme à Vichy. Jeudi matin, les régions situées entre le plateau de Langres et la Côte d'Or ont même vu des flocons – remarquablement précoces – tomber dès 400 m d'altitude.  Le seul épisode comparable a eu lieu, il y a 40 ans, du 11 au 13 octobre 1975.
 

Ville

Valeur relevée et date

Valeur atteinte en moy la 1ere fois le

Valeur comparable passée

Début des relevés

Langres

2,8°C le 14*

22 novembre

2,9°C le 13/10/1975

1949

Lons-le-Saunier

5,0°C le 15

15 novembre

4,9°C le 11/10/1975

1972

Nancy

5,1°C le 14*

17 novembre

5,2°C le 13/10/1975

1927

Metz

5,4°C le 14*

15 novembre

5,4°C le 13/10/1975

1940

Saint-Etienne

5,5°C le 14

13 novembre

5,1°C le 12/10/1975

1946

Besançon

5,7°C le 15

14 novembre

5,3°C le 13/10/1975

1884

Mâcon

5,7°C le 15*

16 novembre

6,0°C le 11/10/1975

1943

Dijon

5,8°C le 14

14 novembre

5,5°C le 11/10/1975

1921

Bourges

6,5°C le 15

18 novembre

5,8°C le 13/10/1975

1945

Vichy

5,1°C le 14*

23 novembre

6,0°C le 15/10/1974

1941


* record pour une seconde décade d'octobre

 

Actualité par Météo-France