Imprimer Envoyer á un ami

Chaleur tardive inédite pour une fin septembre en Russie

29/09/2015

La Russie occidentale a connu depuis la fin de la semaine dernière une vague de chaleur d'intensité certes modérée dans l'absolu, mais inédite à cette période de l'année. De nombreuses villes ont ainsi enregistré plusieurs jours de suite, des températures jamais mesurées si tard dans la saison, souvent plus de 10 °C au dessus des normales. À Moscou, le thermomètre a dépassé les 25 °C du 24 au 27, avec une pointe à 27,9 °C vendredi 25, un niveau qui n'avait jamais été atteint après un 17 septembre (27,6 °C en 1955). Cette vague de chaleur a été encore plus remarquable à l'est de la capitale russe, de Nijni Novgorod à Kazan, où elle a duré du 22 au 28.

Un axe chaud de la mer Noire à l'ouest de l'Oural

À des latitudes voisines de celle de Moscou (55-56°N) mais un peu plus à l'est, la vague de chaleur a été encore plus exceptionnelle. À Nijni Novgorod (400 km à l'est de la capitale) et Kazan (700 km à l'est de Moscou), on a atteint les 25 °C 6 jours sur 7 du 22 au 28 septembre, avec des pointes respectivement à 27,3°C le 25 et 28,2 °C le 27. Comme à Moscou, les records pour une fin septembre y ont été battus plusieurs jours de suite, mais sur 6 jours consécutifs dans ces 2 villes. Bien que plus intermittente, la chaleur a également atteint Perm, ville située au nord-est de Kazan (à 58°N), aux portes de l'Oural : on y a relevé 25,1 °C le 28, valeur également inédite en toute fin de septembre, près de 15 °C au dessus de la normale.

Blocage durable à l'origine de cette chaleur

Cette situation résulte de la mise en place d'un flux de sud durable, dû à la présence d'un solide anticyclone positionné sur la Russie centrale d'une part, et à une zone de basses pressions sur l'Europe de l'Est d'autre part. La lente évolution de ces deux systèmes météorologiques a favorisé une remontée durable d'air chaud venu du Proche Orient.


Animation du modèle Arpege de la pression au niveau de la mer et la température à 2m du samedi 26 septembre 2015 à 12h UTC au mercredi 30 septembre 2015 à 12h UTC © Météo-France (cliquez sur la carte pour l'agrandir)


Un front froid met fin à cet épisode

Moscou a connu sa dernière journée de chaleur dimanche 27 (25,1 °C). Lundi 28, on n'y a relevé qu'une maximale de 19,7 °C, avec des averses. La baisse est encore plus marquée ce mardi 29, où la température plafonne à 10 °C à la mi-journée. Évolution encore plus radicale à Nijni Novgorod, où l'on relevait encore 26,4 °C lundi 28, contre seulement 13 °C mardi 29. Le ciel se voile à Kazan où il fait encore presque chaud ce mardi 29 (24 °C), avant une baisse brutale dans les prochaines heures, et un retour à des températures proches des normales de saison (maximales de l'ordre de 10 °C ).

 

 

 

 

Actualité par Météo-France