Imprimer Envoyer á un ami

Bilan : l’été 2015 au second rang des étés les plus chauds

07/09/2015

(Eté météorologique : juin-juillet-août)


Après un début d'été très chaud et très sec, marqué par deux vagues de chaleur successives en juillet, le mois d'août a été plus frais et pluvieux sur la majeure partie du pays. Seul le nord-est de l'Hexagone a conservé un temps plus chaud et plus sec que la normale* avec un nouvel épisode de fortes chaleurs début août et des pluies peu abondantes.

En juillet, la faible pluviométrie combinée à des températures exceptionnellement chaudes a provoqué un assèchement très important des sols notamment sur un large quart nord-est, qui a perduré en août en Champagne et en Lorraine.

Les températures, supérieures aux normales* de 1 à 3 °C dans le Sud-Ouest et sur la moitié est du pays, ont été en revanche proches des valeurs saisonnières sur les régions bordant la Manche et l'Atlantique ainsi que sur l'ouest des Pyrénées. Sur l'ensemble de la saison, la température moyennée sur la France a été 1,5 °C au-dessus de la normale*, plaçant l'été 2015 au second rang des étés les plus chauds derrière 2003 (anomalie de +3,2 °C) et devant 2006 (anomalie de +1,1°C).

Malgré les passages perturbés du mois d'août, la pluviométrie, très faible jusqu'à fin juillet, a été déficitaire à l'échelle de la saison sur un grand quart nord-est du pays. En revanche, suite aux fortes précipitations des mois de juin et août, elle a été excédentaire du Languedoc-Roussillon à la Provence et au sud des Alpes ainsi que sur le nord de la Corse. Autour du golfe du Lion, le cumul atteint une fois et demie à plus de trois fois la normale*. Sur les côtes de la Manche, du Cotentin à la Bretagne et au Poitou-Charentes ainsi que le long des Pyrénées, les cumuls de pluie ont également été supérieurs à la normale*. En moyenne sur la France et sur la saison, la pluviométrie a été proche de la normale.

Très généreux en juin sur la moitié ouest du pays puis en juillet sur les régions du Sud ainsi que du Centre-Est au Nord-Est, l'ensoleillement a été plus conforme aux valeurs saisonnières en août. Sur l'ensemble de l'été, l'ensoleillement a été supérieur à la normale** sur la quasi-totalité du pays avec un excédent supérieur à 10 % du sud-ouest au nord-est de l'Hexagone.

Consulter le bilan complet de l'été 2015


*  moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010
1 mm de précipitations = 1 litre d'eau par m2

 

Des températures contrastées d'ouest en est

Evolution des températures moyennes minimales et maximales quotidiennes à Brest - été 2015      Evolution des températures moyennes minimales et maximales quotidiennes à Strasbourg - été 2015

En moyenne sur la France

Evolution des températures moyennes minimales et maximales quotidiennes en France - été 2015

 

Carte France Ecart à la moyenne de la température moyenne - été 2015      Carte France Rapport à la moyenne de la durée d insolation - été 2015

Carte France Cumul des précipitations - été 2015      Carte France Rapport à la moyenne des cumuls de précipitations - été 2015

Cliquer sur chaque image pour l'agrandir

 


 

Actualité par Météo-France