Imprimer Envoyer á un ami

Canicule : des températures toujours remarquablement élevées

03/07/2015

Jeudi 2 juillet, la chaleur s'est sensiblement atténuée du Nord à l'Île-de-France et à la région  Midi-Pyrénées. Du Centre au Nord-Est, des températures très élevées ont en revanche été relevées : 37,6 °C à Roanne, 37,2 °C à Strasbourg et 37 °C Nancy (proches du record mensuel), 36,4 °C à Dijon ou encore 36,3 °C à Saint- Étienne.

La nuit dernière a été un peu plus fraîche à l'Ouest, mais les thermomètres ont encore affiché des valeurs supérieures à 20 °C dans plusieurs villes du Nord-Est au Centre-Est (22,4 °C à Albertville, 20,7 °C à Strasbourg).  

Anomalie de température maximale du 2 juillet 2015 par rapport à la normale 1981 - 2010

Anomalie de température maximale du 2 juillet 2015 par rapport à la normale 1981-2010 - © Météo-France

 

Ce vendredi devrait voir une nouvelle hausse des températures du Sud-Ouest à l'Île-de-France avec des maximales de 36 à 39 °C.  Les températures toujours élevées évolueront peu dans l'Est.

Samedi 4 juillet, il fera très chaud de l'Alsace au Lyonnais et à la vallée du Rhône, avec des pointes avoisinant, voire, dépassant les 38 °C. En Île-de-France, les températures minimales demeureront élevées, mais les maximales fléchiront en journée (32 °C prévus à Paris).

Les fortes chaleurs devraient se maintenir jusqu'à mardi dans le sud et l'est du pays. La chaleur devrait s'atténuer nettement mercredi dans la majorité des régions.

Pour suivre l'évolution de la situation pour les 24 heures à venir, consultez la carte de vigilance météorologique et les bulletins de suivi actualisés au moins deux fois par jour, à 6 h et à 16 h.

 

Actualité par Météo-France