Imprimer Envoyer á un ami

Vague de chaleur : des températures record

02/07/2015

La vague de chaleur caniculaire qui a débuté mardi 30 juin sur la France se poursuit.

Mercredi 1er juillet, les températures ont à nouveau été très élevées dans de nombreuses régions. Les maximales ont atteint des niveaux exceptionnels jusque dans le nord de la France, dépassant souvent de 10 °C à 15 °C les valeurs habituelles pour un début juillet. Dans plusieurs villes, on n'avait jamais mesuré de telles températures :
- Boulogne-sur-Mer (station ouverte en 1947) : 35.4 °C (battant les 34.8 °C du 11/08/2003)
- Dieppe (station ouverte en 1949) : 38.3 °C (battant les 37 °C du 19/07/2006)
- Melun (station ouverte en 1947) : 39.4 °C (battant les 38.9 °C du 12/08/2003)
À Paris, à la station de référence de Montsouris, le thermomètre a atteint 39,7 °C, dépassant la valeur maximale atteinte en août 2003. C'est la 2e valeur la plus élevée relevée dans la capitale après juillet 1947.  
La nuit dernière, Météo-France a relevé des valeurs encore nettement supérieures à 20 °C sur les départements placés en vigilance orange (22 °C dans la capitale et à Clermont-Ferrand, 23 °C à Lyon).
Dans les départements du Nord-Ouest, des orages ont contribué à faire baisser sensiblement les températures.

Ce jeudi, au nord d'une ligne Pau – Paris - Lille, la chaleur va s'atténuer. Du nord de Midi-Pyrénées à la frontière belge et aux régions de l'Est, la forte chaleur va persister, avec des températures dans l'après-midi pouvant dépasser celles d'hier en Lorraine, Alsace et Rhône-Alpes.
Vendredi 3 juillet, la chaleur sera à nouveau très prononcée au Nord comme au Sud avec une nouvelle remontée des températures. Les régions de l'Est, de l'Alsace à la Bourgogne et au Lyonnais, devraient connaître des pics de chaleur, avec des pointes de température voisines voire dépassant parfois les 40 °C.

Cet épisode caniculaire s'annonce durable  sur la façade est du pays, au moins jusqu'en milieu de semaine prochaine.

Pour suivre l'évolution de la situation, consultez la carte de vigilance météorologique et les bulletins de suivi actualisés au moins deux fois par jour, à 6 h et à 16 h.
 


Écart à la normale 1981-2010 de la température maximale quotidienne en degrés le mercredi 1er juillet 2015 (En rouge : les valeurs supérieures à la moyenne des températures quotidiennes, en bleu : celles inférieures à cette moyenne). © Météo-France

 

 

Actualité par Météo-France