Imprimer Envoyer á un ami

Températures remarquablement élevées sur la France

01/07/2015

Une vague de chaleur a débuté hier mardi 30 juin sur le pays.

Les températures maximales ont été remarquablement élevées hier dans de nombreuses régions, dépassant de plus de 10 degrés les valeurs habituelles pour un 30 juin dans un grand nombre de villes du Sud-Ouest à la Bretagne, à l'Île-de-France et à la Normandie. On a ainsi relevé 38 °C à Agen, Niort et Dieppe, 37 °C à La Rochelle. À Saint-Brieuc, le thermomètre a grimpé jusqu'à 33,6 °C et on a enregistré 34,2 °C dans la capitale.

Les températures minimales relevées ce matin sont également très élevées, notamment sur une large moitié ouest du pays, où elles ont souvent dépassé les 22 °C. C'est le cas par exemple à Bordeaux (22,2 °C), Poitiers (23 °C), Toulouse (22,3 °C) mais aussi à Paris (22,4 °C) ou  Lyon (22,9 ° C).

Mercredi 1er juillet, une entrée d'air atlantique sur l'ouest de la France va entraîner une légère baisse des températures sur la Bretagne et près de la façade atlantique. Cette baisse temporaire s'étendra jeudi 2 sur une moitié ouest, à la faveur de quelques ondées. Mais la chaleur persistera sur une large moitié est du pays, avant de se renforcer à nouveau sur toute la France vendredi 3 et surtout samedi 4, du fait d'une nouvelle arrivée d'air chaud en provenance d'Espagne.

Cette vague de chaleur devrait se poursuivre au moins jusqu'au début de la semaine prochaine sur le centre-est et le sud-est du pays.


Pour suivre l'évolution de la situation, consultez la carte de vigilance météorologique et les bulletins de suivi actualisés au moins deux fois par jour, à 6 h et à 16 h.

La vague de chaleur actuelle se caractérise par sa précocité : les vagues de chaleurs importantes qui ont touché la France dans le passé se sont généralement produites plus tardivement dans l'été. Les températures attendues ces prochains jours pourraient être plus élevées que celles observées au plus chaud de l'épisode de juillet 2006.

 

 

Actualité par Météo-France