Imprimer Envoyer á un ami

Retour sur le pic de chaleur des 4 et 5 juin

05/06/2015

À l'avant d'une vaste dépression (baptisée Lothar), une masse d'air très chaud a envahi la France les 4 et 5 juin. De nombreux records pour un début juin ont été battus jeudi 4 dans le Sud-Ouest, et vendredi 5 du Centre à la frontière belge. On a ainsi relevé jusqu'à 36,1°C à Capbreton (Landes) et 35,1°C à Bordeaux jeudi 4, des valeurs jamais atteintes avant la mi-juin. Vendredi 5, le thermomètre a atteint 34,8°C à Nemours (Seine-et-Marne) et 34,2°C à Nevers.

Écart à la normale 1981-2010 de la température maximale quotidienne en degrés le jeudi 4 juin 2015 (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Records dans le sud-ouest et le nord du pays

Cette masse d'air chaud s'est installée dans le Sud-Ouest jeudi 4, où de nombreux records pour une première décade de juin ont été battus. De nombreuses stations de la chaîne pyrénéenne jusqu'au Poitou-Charentes et au Limousin ont enregistré des records : Biarritz, Bordeaux, Toulouse, Auch, Agen, Bergerac, Limoges, Brive, Niort, avec parfois des valeurs supérieures d'environ 2°C aux précédents records !

Vendredi 5, les fortes chaleurs se sont propagées jusqu'au nord du pays, avec là aussi à la clef de nombreux records décadaires. C'est le cas par exemple à Châteauroux, Bourges, Troyes, Orléans, Tours, Melun, Roissy, Amiens et Reims, où l'on a relevé entre 32 et 34°C.

Image satellite et impacts de foudre (cumuls sur 30 minutes) du vendredi 5 juin 2015 à 15h UTC


Vendredi après-midi, ces chaleurs précoces ont généré des orages localement violents au nord du pays, accompagnés de grêle et de fortes rafales de vent : on a par exemple relevé 120 km/h à Cambrai. Ce passage orageux marque sur le nord du pays, la fin de ce pic de chaleur : à Amiens, la température a chuté de 14°C en une heure de 32,3°C (record) à 18°C sous les orages.

 

Actualité par Météo-France