Imprimer Envoyer á un ami

L’éclipse du 20 mars vue de l’espace

20/03/2015

Dans la matinée du vendredi 20 mars s'est produite la dixième éclipse totale du XXIe siècle. Si l'occultation du Soleil par la Lune a été complète sur une bande au-dessus de l'Atlantique Nord, en France métropolitaine, l'éclipse n'a été que partielle.
Sur l'Hexagone, le ciel généralement nuageux a souvent gâché le spectacle. Les données satellitaires et météorologiques acquises pendant l'éclipse offrent une autre approche de ce phénomène.

Lors de l'éclipse, la lune s'est intercalée entre le Soleil et la Terre et a projeté son ombre sur notre planète. C'est ce que l'on peut voir sur ces images acquises depuis l'espace par le satellite METEOSAT10 d'Eumetsat* au cours de la matinée du 20 mars.

Mosaïque d'images satellite de l'éclipse
Cliquer sur la mosaïque pour l'agrandir

 

Baisse de température sous le croissant solaire

Sur Terre, lors d'une éclipse, le rayonnement solaire reçu par notre planète chute brutalement  dans les zones concernées. Cette diminution s'accompagne d'une baisse de la température de l'air ambiant.
Le graphique ci-dessous présente les données enregistrées au cours de la matinée du 20 mars par la station de mesures automatique de Météo-France de Strasbourg-Entzheim. L'occultation  y a atteint environ 73 %. On distingue une baisse dans le rayonnement reçu et les températures relevées à 10 cm du sol.

Courbe de témpératures relevées le 20 mars 2015 à Strasbourg-Entzheim
Cliquer sur le graphe pour l'agrandir

 

* Eumetsat est l'Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques.

 

 

Actualité par Météo-France