Imprimer Envoyer á un ami

Éclipse de soleil du 20 mars : conditions météo et précautions d’observation

20/03/2015

(mis à jour le 19/03/15)

Vendredi 20 mars 2015, on pourra observer en France métropolitaine une éclipse solaire partielle. Celle-ci sera visible à partir de 9 h et jusqu'à midi, selon le lieu d'observation. À Paris, c'est vers 10h30 que l'occultation sera maximale, avec près de 80% du disque solaire masqué par la lune.
Pour pouvoir profiter pleinement de ce spectacle céleste, il faudra à la fois bénéficier de conditions météorologiques favorables et utiliser des moyens de protection visuels adéquats.

Conditions météo prévues le 20 mars en matinée

Les nuages pourraient gâcher par endroit le spectacle, notamment sur les régions proches de la Manche (nuages bas). Le ciel s'annonce néanmoins plus dégagé vers l'est, vers la Champagne-Ardenne, la Lorraine, l'Alsace, la Bourgogne et la Franche-Comté. Sur la moitié sud du pays, le ciel devrait être souvent chargé des plaines du Sud-Ouest au Massif-central, avec un risque d'averses. Un voile nuageux devrait recouvrir partiellement le ciel des Alpes aux régions méditerranéennes.
(Prévisions du 19 mars 2015. Consulter nos dernières prévisions sur la France métropolitaine.)

Pas d'observation sans protection

Une observation directe du soleil sans protection adéquate peut entraîner des effets irréversibles et conduire à une altération définitive de la vue. Les risques de lésions oculaires quand on regarde directement le soleil sont de deux types :
-    des lésions de la cornée, liées essentiellement aux ultraviolets, douloureuses mais réversibles en quelques jours ;
-    des lésions de la rétine, liées à la fois à l'effet thermique du rayonnement solaire et à un effet photochimique sur les cellules rétiniennes, qui altèrent souvent la vue de façon irréversible.
La Direction générale de la Santé recommande donc de se munir de lunettes spéciales de protection pour observer cette éclipse partielle. Ces lunettes peuvent se trouver chez les opticiens, dans les magasins spécialisés ou auprès de certains pharmaciens.
Il est également conseillé de limiter à quelques minutes les observations et d'effectuer une pause entre deux observations pour reposer les yeux. Il ne faut en aucun cas utiliser des instruments optiques (jumelles, appareil photo,…) ni de simples lunettes de soleil ou autres moyens de fortune comme des verres fumés ou des films radiologiques pour observer le phénomène.