Imprimer Envoyer á un ami

Qu'est-ce que la température ressentie ?

16/01/2017

En météorologie, la température de l'air – dite température sous abri – est, par définition, celle mesurée avec un thermomètre (ou une sonde) placé à 1,5 m du sol dans un abri ajouré.  Mais la perception physiologique de la température varie d'un individu à l'autre et selon les conditions atmosphériques (vent, pluie, ensoleillement…). Ainsi, à température donnée, la sensation de froid est plus vive en présence de vent que par temps calme, à cause du refroidissement éolien.

Le refroidissement éolien

En l'absence de vent, il se forme au contact de la peau une mince couche d'air réchauffé par l'organisme et humidifié par évaporation de l'eau présente à sa surface. Lorsqu'il y a du vent, cette pellicule isolante est continuellement balayée. La peau est alors au contact d'un air à la fois plus froid et plus sec, sans cesse renouvelé. Elle s'assèche et réchauffe l'air avec lequel elle est en contact pour rétablir cet équilibre, ce qui refroidit l'organisme.

La température ressentie

Pour quantifier cet effet, les météorologues calculent la température ressentie ou indice de refroidissement éolien à l'aide d'une relation mathématique empirique, qui tient compte de la température de l'air et de la vitesse du vent. Cette information est particulièrement utile dans les régions au climat rigoureux (Canada, nord des États-Unis …). Elle permet de prendre des mesures préventives contre les dommages causés par le froid (gelures, hypothermie …).
L'indice éolien est un nombre sans unité. Par une température de l'air de -10°C et un vent de 30 km/h, il sera par exemple de -20. Cela signifie que la sensation sur la peau sera voisine de celle éprouvée sous une température de -20°C par une journée sans vent.

 

Indice de refroidissement éolien (Source : Environnement Canada)QDLS 39 _ tableau T ressentie

 

 

Actualité par Météo-France