Imprimer Envoyer á un ami

Pluie, neige, pluie verglaçante : quelles différences ?

02/01/2017

QDLS 38 differences neige pluie verglasEn météorologie, pluie, pluies verglaçantes et neige font partie de la grande famille des « météores* » et plus précisément de celle des hydrométéores.

La pluie, la neige ou la pluie verglaçante sont des précipitations provenant des nuages. C'est le grossissement des minuscules gouttelettes ou cristaux de glace contenus dans les nuages qui entraîne le phénomène de précipitations. Dans la plupart des cas, les précipitations se forment dans les parties de nuages où la  température est  négative (donc dans leur partie haute), généralement sous forme solide (neige). Cette neige est composée de cristaux de glace, parfois en forme d'étoile, isolés ou agglomérés en flocons dont la forme dépend de la température qui règne lors de leur formation et de leur croissance.

Quand les cristaux de neige sont trop lourds, ils finissent par tomber du nuage et traverser des zones de l'atmosphère moins froides.
Si ces précipitations ne traversent pas de couches d'air à température positive, elles arrivent au sol sous forme de neige, lorsque les températures y sont proches de 0°C ou négatives Si les sols sont suffisamment froids, la neige pourra s'accumuler et recouvrir le paysage d'un manteau blanc.

Au contraire, lorsque la neige arrive dans des zones de l'atmosphère où la température est positive, elle fond et se transforme en pluie. Ainsi, près du sol, avec des températures positives, il pleut ou il bruine**.

Dans certains cas assez rares, la température diminue et redevient négative au voisinage du sol. La pluie ou la bruine y restent liquides*** par température négative dans un état particulier dit « de surfusion ». Lorsque ces gouttes percutent le moindre obstacle (sol, objet), elles vont geler instantanément, formant un dépôt de glace compact et lisse : le verglas. On observe alors des pluies verglaçantes. Par abus de langage, on appelle également pluie verglaçante une pluie à température positive qui gèle au contact d'une surface à température négative.


* Les météores sont tous les phénomènes atmosphériques visibles ou audibles autres que les nuages. Ils sont classés en quatre groupes en fonction de leur composition et/ou de leur mode d'apparition (hydrométéores, électrométéores, photométéores ou lithométéores). Les hydrométéores sont composés d'eau sous forme liquide ou solide, en chute (pluie, neige, bruine…) ou en suspension dans l'atmosphère (brouillard…). Ils peuvent aussi se déposer sur des objets au sol (givre, rosée…).
** : On parle de bruine pour les précipitations de diamètre inférieur à 0,5 mm. Elles  proviennent de nuages du genre stratus.
*** : Pour geler et former des cristaux de glace, les molécules d'eau ont besoin d'un grain de matière, d'une impureté sur laquelle se déposer.