Imprimer Envoyer á un ami

Devenez membre de l'Observatoire des papillons des jardins !

23/05/2012

Les papillons constituent de précieux indicateurs de la qualité des milieux naturels et de la santé de nos écosystèmes. Pour compléter les données disponibles sur ces espèces, les réseaux d'amateurs sont indispensables. Noé Conservation et le Muséum national d'Histoire naturelle ont ainsi lancé l'Observatoire des Papillons des Jardins. Le principe est simple : tous les utilisateurs de jardin sont invités à regarder les papillons, à les identifier et à transmettre leurs observations aux scientifiques du Muséum.

Vous pouvez participer en qualité de débutant ou de passionné, une fois ou régulièrement, sans engagement. C'est facile et toutes les observations comptent ! La première fois que vous croiserez un papillon, vous ne saurez peut-être son nom. Pour vous aider, un guide d'identification est à votre disposition. Il décrit la forme, la taille et la couleur des 28 espèces de papillons les plus communes concernées par l'Observatoire. Vous serez bientôt capable de les identifier à plusieurs mètres de distance.

À terme, un véritable réseau de surveillance des espèces communes de papillons sera mis en place pour suivre l'évolution des populations et comprendre les dynamiques écologiques, en lien avec les changements climatiques. Grâce à votre aide, des actions adaptées pour la protection de ces espèces et de la biodiversité de notre pays pourront être bâties.

En 2011,  2330 jardins ont participé à l'Observatoire des Papillons et 127 258 papillons ont été comptabilisés par les observateurs. Les participants, très assidus, sont répartis sur tout le territoire.

Cet observatoire citoyen s'inscrit dans le cadre du programme Vigie Nature du Muséum national d'Histoire naturelle et dans la démarche de Butterfly Conservation Europe, une organisation européenne spécialisée dans les problématiques de suivi et de conservation des papillons.

Pour participer, il suffit de s'inscrire sur le site de l'Observatoire des papillons.

 

Actualité par Météo-France