Imprimer Envoyer á un ami

Pâques au tison ?

29/03/2013

Un anticyclone positionné sur le Nord de l'Europe favorise depuis près de deux semaines un flux de Nord-est qui maintient des températures particulièrement froides pour la saison sur le Nord du pays. Dans ce contexte, les dépressions, rejetées vers la Méditerranée, affectent la moitié Sud de l'Hexagone avec un temps gris et pluvieux. La France reste, à l'approche du week-end de Pâques, coupée en deux, avec une moitié nord fraîche et sèche et une moitié sud humide, mais plus douce.

Le temps attendu pour ce week-end s'annonce ainsi particulièrement frais : les températures seront encore inférieures aux normales, de 4 à 8 °C sur la moitié nord du pays et de 1 à 2 °C dans la moitié sud. Les températures relevées le 29 mars au matin étaient d'ailleurs le plus souvent très basses : -3°C à Rouen et -6°C à Fontainebleau, soit 7 °C au-dessous des normales du jour.

Le dicton « Noël au balcon, Pâques au tison » se vérifiera cette année dans plusieurs régions. Le 25 décembre 2012 a été en effet particulièrement doux avec des températures moyennes supérieures de 5°C à la normale à l'échelle de la France. On avait également mesuré 12°C à Berlin ou 5°C à Varsovie.
 

Température de la masse d'air à la mi-journée le 29/03/13 (copyright Météo-France)
 
© Météo-France

 

Un temps fréquemment instable pour les fêtes pascales

Depuis le premier concile de Nicée en 325, le dimanche de Pâques est fixé au premier dimanche après la pleine lune qui suit l'équinoxe de printemps, soit entre le 22 mars et le 25 avril. Cet écart de plus d'un mois explique qu'il n'y ait pas de temps de référence unique pour le weekend pascal, les températures moyennes gagnant 3 à 4 °C entre le 22 mars et le 25 avril.

Il est cependant assez fréquent que le temps soit instable à cette période, avec des passages pluvieux ou des averses. Question températures, sur ces dix dernières années en France, le dimanche de Pâques le plus frais fut celui du 23 mars 2008 (-7 °C par rapport aux moyennes saisonnières), avec des chutes de neige en plaine dans l'Est. A l'inverse, le dimanche de Pâques 2011 qui tombait un 24 avril avait connu des températures supérieures de 5 à 8 °C aux normales.
 

Actualité par Météo-France