Imprimer Envoyer á un ami

Un mois de mai bien perturbé !

24/05/2013

Après un épisode de douceur à la mi-avril 2013, la majeure partie de la France connaît depuis le 10 mai un temps frais et maussade. En effet, l'Europe de l'Ouest subit les effets de deux anticyclones. L'anticyclone des « Açores », centré plus au nord que d'ordinaire, borde la façade Ouest de l'Europe. Circulant dans le sens des aiguilles d'une montre autour d'un anticyclone, les vents apportent sur le pays un flux de Nord perturbé. Plus à l'Est, un autre anticyclone bien établi bloque ces dépressions sur l'Europe de l'ouest tout en favorisant des températures inhabituellement chaudes en Russie.

 
Animation : température des masses d'air à 500 hPa (environ 5500 m d'altitude)
du 22 mai à 12 h UTC au samedi 25 mai à 12 h UTC.

© Météo-France

Cette animation montre une situation de blocage en altitude :

- la masse d'air chaud (en jaune) correspond à l'anticyclone des Açores
- l'air froid (en vert et en bleu), correspondant aux dépressions, vient contourner par le Nord puis l'Est avant de stagner sur la France.
 

© Météo-France

Diagnostic élaboré à partir d'un indicateur thermique constitué de la moyenne des températures quotidiennes de 30 stations métropolitaines.


Depuis le 9 mai, on observe en France métropolitaine des températures moyennes quotidiennes inférieures aux normales saisonnières. Côté ensoleillement, on observe un déficit presque partout et particulièrement marqué dans le nord-est de la France. L'extrême sud-est du pays a connu un ensoleillement conforme à la normale, mais des épisodes pluvieux marqués.

Sur les reliefs, les températures froides en altitude conjuguées au flux perturbé et humide apportent ces jours-ci des chutes de neige dès 800 m sur tous les massifs. L'abondante neige tombée cet hiver, encore bien présente, retarde ainsi l'ouverture des cols en montagne.

Cette situation à la fois perturbée et persistante semble prolonger un hiver gris et froid. En mai, des conditions similaires ne sont pas rares. Le mois de mai 2010 avait été particulièrement frais sur l'Hexagone, avec des chutes de neige à Carcassonne le 6 mai. La neige est également tombée sur Paris un 18 mai … en 1935.

Actualité par Météo-France