Imprimer Envoyer á un ami

Un mois de mars agité où l'hiver a joué les prolongations

02/04/2013

Après un hiver maussade, tout particulièrement sur la moitié Nord du pays, le mois de mars s'est révélé agité, plus froid et moins ensoleillé que la normale. Seul le Sud-Ouest, un peu moins soumis aux différentes intempéries, a bénéficié d'un ensoleillement et de températures proches des valeurs attendues pour un mois de mars.

De nombreux passages perturbés se sont succédé au cours du mois et n'ont guère laissé le soleil percer durablement. L'ensoleillement a été faible sur la majeure partie du territoire, notamment sur le Nord-Ouest où il est déficitaire de plus de 30% ainsi que sur le Nord-Est du pays et sur la Corse.

Sur l'ensemble du mois, les températures ont été particulièrement froides pour la saison de la Bretagne aux frontières du Nord et du Nord-Est où elles sont inférieures de 1 à 3 °C aux normales.
Un épisode hivernal tardif est survenu en milieu de mois et a concerné la quasi-totalité du pays.

La Normandie enneigée, le 14 mars 2013 (satellite TERRA)

© Météo-France  © Météo-France


Les températures, partout inférieures aux normales, ont alors battu des records de froid sur un grand quart Nord-Ouest du pays, de la Normandie à la Beauce, à la Champagne-Ardennes et au Nord – Pas-de-Calais, avec des minimales localement inférieures à –10 °C le 13 mars.
Lors de cet épisode tardif, des chutes de neige exceptionnelles ont touché le Nord-Ouest de l'Hexagone des Côtes d'Armor à la Normandie et à l'Île-de-France jusqu'au Nord – Pas-de-Calais. Les hauteurs de neige ont été remarquables, généralement comprises entre 10 et 20 cm. Elles ont même été exceptionnelles en Basse-Normandie où elles ont régulièrement atteint 20 à 40 cm. Un vent de Nord-Est soutenu, violent près des côtes de la Manche, a favorisé l'accumulation de la neige et la formation de congères de plus de 1 mètre de haut, voire localement 2 mètres.

D'autres épisodes tardifs de neige et de verglas se sont de nouveau produits en plaine jusqu'en toute fin de mois près des frontières du Nord et du Nord-Est ainsi que dans l'Ouest du pays.

La neige est par ailleurs encore tombée en abondance sur les massifs alpins et pyrénéens au cours du mois de mars.

Tout au long du mois, des épisodes de fortes pluies ont touché le Sud-Est du pays. Ils ont été particulièrement intenses dans le Languedoc-Roussillon, les Cévennes, l'Est de la Provence, la Côte d'Azur et la Corse. Dans ces régions, le cumul des pluies sur les 28 premiers jours du mois est compris entre 150 et 300 mm soit 2 à 4 fois plus que la normale. Ces pluies diluviennes ont provoqué localement des crues et des inondations dévastatrices.


Actualité par Météo-France