Imprimer Envoyer á un ami

100 tornades observées en deux jours aux Etats-Unis

18/04/2011

Illustration

Vendredi 15 et samedi 16 avril, un front pluvio-orageux très actif a balayé une partie sud-est des Etats-Unis. De nombreuses tornades ont pris naissance en son sein, faisant plusieurs victimes et de gros dégâts.

Chaque année, les Etats-Unis enregistrent environ 1300 tornades. Au 16 avril 2011, environ 400 tornades ont été observées depuis le 1er janvier sur le sol américain, dont une centaine les 15 et 16 avril.

Ce genre d'événement tornadique très prolifique, ou « tornado outbreak », s'explique par l'envergure de la zone de conflit de masses d'air entre l'air chaud et humide du Golfe du Mexique et l'air plus frais au nord des Etats-Unis (plus de 1000 km). Dans cette zone de grande échelle, des grappes d'orages violents, appelés « supercellules », prennent naissance de façon isolée grâce à l'instabilité de l'air et aux fortes variations localisées du vent dans les bas niveaux de l'atmosphère. Ce qui donne parfois naissance à des tornades, violents tourbillons d'une centaine de mètres de diamètre. Chaque tornade prise séparément ne dure que quelques minutes, rarement plus d'une heure.

Les 5 et 6 février 2008, toujours aux Etats-Unis, un tornado outbreak comparable (un peu moins d'une centaine de tornades) avait fait 57 victimes. Pire encore, le « super outbreak » record des 3 et 4 avril 1974, avec 148 tornades en 24 heures, dont 7 d'intensité F5 (vents pouvant dépasser les 400 km/h), 23 F4 (comme celle de Hautmont), et plus de 300 victimes.

Aux Etats-Unis, on compte en moyenne une tornade F5 par an, tandis qu'en France on en observe 1 par siècle (Montville, Seine Maritime le 19 août 1845 ; Palluel, Pas-de-Calais, le 24 juin 1967).

En Europe, les perturbations instables sont en effet de taille plus faible et les conditions sont un peu moins souvent réunies pour de très fortes tornades. Le 15 août 2008, une dizaine de fortes tornades balayent la Pologne (intensité F2-F4). Les 24 et 25 juin 1967, on en observe une dizaine observées en France, Belgique, Pays-Bas (jusqu'à F5 dans le Pas-de-Calais).

Illustration : copyright NOAA Photo Library, NOAA Central Library; OAR/ERL/National Severe Storms Laboratory (NSSL)

Actualité par Météo-France