Imprimer Envoyer á un ami

Juillet 2011 : un mois globalement frais et pluvieux

01/08/2011

Le mois de juillet 2011 s'est révélé globalement maussade, avec des températures bien fraîches et des précipitations abondantes.

Les premiers jours du mois ont connu des températures supérieures aux normales* et des précipitations peu fréquentes dans une circulation générale de secteur sud-ouest. La bascule dans un courant de nord-ouest perturbé survenue peu avant la mi-juillet a très sensiblement dégradé le temps en France. A partir de cette date, les pluies ont été fréquentes et les températures sont restées systématiquement inférieures aux normales. La fraîcheur s'est ressentie tout particulièrement au niveau des températures maximales de l'après-midi, régulièrement 4°C à 5°C en dessous des normales.

Température en juillet en France depuis 1950. Ecart à la moyenne de référence 1971-2000. (Agrandir)

Avec une température moyennée sur la France inférieure de 1,3°C à la moyenne de référence*, ce mois de juillet 2011 figure parmi les plus frais des trois dernières décennies, à l'instar de juillet 2000 et juillet 1993 (1,2°C sous la normale). Il faut toutefois remonter à 1981 pour trouver un mois de juillet sensiblement plus froid, avec une température inférieure de 1,5°C à la normale.

Le mois a été très pluvieux sur la quasi-totalité du territoire. La quantité d'eau recueillie sur la France représente un peu plus d'une fois et demie le cumul moyen de référence établi sur la période 1971-2000. Seules, quelques régions ont connu des précipitations plus conformes voire même localement inférieures à la normale. C'est notamment le cas du nord de la Lorraine à la Picardie, en Haute-Normandie et en Bretagne. Ce mois de juillet pluvieux se positionne parmi les plus humides de la période 1959 à nos jours, mais reste derrière ceux des années 2000 et 2001 (respectivement 1,9 et 1,8 fois la normale), 1987 et 1977 (1,7 fois la normale). Plus récemment, le mois de juillet 2007 avait été, lui aussi, exceptionnellement pluvieux sur les trois-quarts nord de la France tandis que l'extrême sud était resté à l'écart des pluies.

 Du fait de la prédominance d'un temps perturbé, l'ensoleillement du mois de juillet a été déficitaire sur une grande partie du pays. Seuls, l'ouest de la France, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et la Corse ont connu un ensoleillement relativement proche de la moyenne**.


Température moyenne de juillet 2011. Ecart à la moyenne*. (Agrandir)

Précipitations de juillet 2011. Rapport à la moyenne*. (Agrandir)

Ensoleillement de juillet 2011. Rapport à la moyenne*. (Agrandir)


*  moyenne de référence 1971-2000
** moyenne de référence 1991-2000

 

Actualité par Météo-France