Imprimer Envoyer á un ami

Un 3e week-end d’octobre quasi-estival sur la France

20/10/2014

La France a connu les 18 et 19 octobre un week-end particulièrement chaud pour la saison, avec des températures maximales souvent 7 à 11°C au dessus des normales, battant localement des records de chaleur tardive. Le pic de chaleur a été atteint samedi en Aquitaine avec 31,5°C à Dax (une valeur qui n'y avait jamais été relevée après le 6 octobre), 30,9°C à Biscarrosse (nouveau record mensuel, depuis 1965). On a également relevé 25,1°C à Paris samedi, la journée de chaleur la plus tardive depuis le 18 octobre 1954 (où on avait enregistré 26,0°C).

En cause, de l'air chaud en provenance d'Afrique du Nord, qui est remonté sur tout le pays dans un flux de sud, canalisé entre une vaste dépression sur le proche Atlantique et un anticyclone sur l'Europe centrale. Malgré des nuits plus longues, et un soleil moins puissant en journée que pendant l'été, les températures ont atteint des valeurs exceptionnelles, souvent proches des normales estivales.
 

Pression au niveau de la mer et température à 850 h Pa du 17 octobre à 18 UTC au 20 octobre 2014 à 00 UTC - Modèle Arpège du 17 octobre 2014 à 12 UTC

Pression au niveau de la mer et température à 850 h Pa (en bleu les masses d'air froid, en orange les masses d'air chaud) du 17 octobre à 18 UTC au 20 octobre 2014 à 00 UTC - Modèle Arpège du 17 octobre 2014 à 12 UTC © Météo-France  (Cliquer sur l'animation pour l'agrandir).
 

Deux stations ont même atteint durant les deux jours le seuil de forte chaleur (30°C) : Sabres, dans les Landes, et Bazus-Aure, dans les Hautes-Pyrénées. Le record mensuel n'a pas été battu sur ces deux stations (ouvertes respectivement depuis 1995 et 2003) mais ces valeurs se situent 10 degrés au-dessus de la normale, et sont surtout, là encore, très tardives. De telles températures n'y avaient en effet jamais été enregistrées après un 6 octobre.

Si c'est surtout dans le quart sud-ouest que la chaleur a été la plus généralisée et marquée, elle a également atteint d'autres régions, comme l'Auvergne. On a ainsi relevé 28,5°C à Vichy samedi 18 et 28,2°C dimanche 19 octobre, ou encore 26,7°C et 28,5°C aux mêmes dates à Clermont-Ferrand. Des températures supérieures à 28°C n'avaient jamais été relevées si tard dans la saison dans ces stations.

En région parisienne, c'est samedi qu'il a fait généralement le plus chaud : le thermomètre a grimpé jusqu'à 25,1°C à Paris, 26,0°C à Fontainebleau, 25,4°C à Melun . En Alsace, le pic de chaleur a été atteint dimanche avec 25,7°C à Strasbourg ou 26,8°C à Sélestat, ce qui constitue là aussi un record de chaleur tardive.
 

Carte d anomalie de température maximale sur la France le 18 octobre 2014Carte d anomalie de température maximale sur la France le 19 octobre 2014
(Cliquer sur les cartes pour les agrandir)

 

La chaleur reste encore marquée lundi 20 octobre, principalement dans le Sud-Ouest (on a relevé 30°C à Auch, Tarbes et Pau et 30,8°C à Clarac, en Haute-Garonne), alors que les nuages et de petites pluies gagnent la moitié nord. Les températures devraient se rapprocher des normales de saison (maximales de 15°C au nord, 18°C au sud) dans les prochains jours, avant une fin de semaine à nouveau plus douce.

 

Actualité par Météo-France