Imprimer Envoyer á un ami

Un début septembre très ensoleillé

12/09/2014

Depuis le début du mois de septembre, le pays a bénéficié de la proximité de hautes pressions consécutivement sur le proche Atlantique, les îles Britanniques et la mer du Nord. De nombreuses régions de l'Hexagone ont ainsi bénéficié d'un ensoleillement très excédentaire au cours des 10 premiers jours de septembre, tout particulièrement une partie centrale du pays entre le sud de la Lorraine et le Val de Loire.

Météo-France a notamment relevé entre le 1er et le 10 septembre :

* 108 heures de soleil à Nevers (soit en moyenne plus de 10 heures chaque jour) : un excédent de 80% par rapport à la normale (3e rang après 1986 et 2004 pour cette 1e décade).
* 110 heures à Bourges (+80 % par rapport à la normale). Seule 1986 avait connu une 1e décade de septembre plus ensoleillée.
*   97 heures à Luxeuil (+70% par rapport à la normale).
* 102 heures à Tours (+60% par rapport à la normale - 2e rang après 1999).

Au cours de ces dix premiers jours, le soleil a brillé autant à Bourges qu'à Calvi, autant à Nevers qu'à Marseille et autant à Luxeuil qu'à Cannes.

Seul le Nord-Pas-de-Calais a connu un ensoleillement inférieur à la normale, avec par exemple seulement 42 heures de soleil à Lille, soit un déficit de 20%.

 

Septembre ensoleillé 1e décade

Cliquer sur l'image pour l'agrandir


Rapport à la moyenne d'ensoleillement (en %) pour la 1e décade de septembre 2014 (calculé au prorata du nombre de jours depuis le début du mois par rapport à la normale 1991-2010) : en rose et rouge, les valeurs supérieures à 100% - © Météo-France


* : normales 1991-2010

 

Actualité par Météo-France