Améliorer les prévisions météorologiques

1 - 6 articles affichés sur 6


Des observations plus nombreuses et plus fines

L'observation est le point de départ de toute prévision météorologique. Elle est donc naturellement au cœur des activités de recherche de Météo-France visant à améliorer la qualité des prévisions. Deux pistes complémentaires sont poursuivies, avec pour objectif de multiplier par 5 le nombre de données d'observation prises en compte dans les ... > Lire la suite

Des techniques de prévision innovantes

Les techniques de prévision utilisées évoluent elles aussi continuellement. Les équipes de recherche travaillent par exemple à développer une technique de prévision immédiate (i.e. pour les prochaines heures) s'appuyant de plus en plus sur les résultats des modèles de prévision. En effet, les méthodes actuelles d'assimilation des données, ... > Lire la suite

Des modèles numériques en constante évolution

Les modèles de prévision de Météo-France sont en constante amélioration. Simuler l'évolution de l'atmosphère par le calcul Les modèles numériques sont des logiciels informatiques qui simulent l'évolution de l'atmosphère. Pour cela, ils la découpent en une grille en trois dimensions, aux « mailles » plus ou moins larges (2,5 km de côté sur ... > Lire la suite

Comment la recherche améliore les prévisions

L'amélioration des prévisions météorologiques est une priorité pour Météo-France. L'objectif est de permettre aux prévisionnistes de progresser dans l'anticipation et la localisation des phénomènes dangereux. Les enjeux sont de diverses natures : enjeux de sécurité lorsqu'il s'agit d'avertir les pouvoirs publics et la population de l'arrivée d'un ... > Lire la suite

Une puissance de calcul sans cesse accrue

Depuis 2014, Météo-France dispose de deux nouveaux supercalculateurs, d'une puissance crête totale de 1 Pétaflops*, contre 41,8 Téraflops* pour le précédent système. La puissance de calcul réelle a ainsi été multipliée par 12. Cet accroissement de la puissance de calcul est indispensable à l'innovation scientifique et technique. L'augmentation ... > Lire la suite

Mieux assimiler les données disponibles

Pour simuler l'évolution de l'atmosphère, les modèles de prévision ont besoin d'une cartographie cohérente de l'atmosphère à l'instant initial : par exemple, les valeurs des paramètres météorologiques clés (température, pression, vent, humidité) en tout point d'une grille en 3D représentant l'atmosphère. Or, les observations ne sont homogènes ni ... > Lire la suite