Glossaire

courant aérien

À l'image de l'océan (mais avec beaucoup plus d'irrégularités dans le temps et l'espace), l'atmosphère est parcourue par des courants aériens, c'est-à-dire des tubes d'air animés de vitesses plus élevées que celles de leur environnement. En effet, lorsqu'on passe d'une zone atmosphérique à une zone voisine, les vitesses de déplacement de l'air ne se modifient pas toujours de manière régulière, progressive, insensible : il s'y révèle parfois des "couloirs" qui diffèrent brutalement de leur voisinage par leur vitesse, voire par leur mode d'écoulement, celui-ci pouvant correspondre à un écoulement laminaire en environnement turbulent ou vice versa.

Jusqu'aux échelles moyennes où se produisent entre autres les orages, on voit de tels courants aériens se déplacer suivant des axes horizontaux, mais aussi verticaux ; les échelles spatio-temporelles plus vastes ne permettent de mettre en évidence que des axes de déplacement horizontaux, au nombre desquels figurent ceux des fameux courants-jets, situés le plus souvent près de la tropopause . Il est à noter que l'existence de courants aériens ne se limite pas à la troposphère, mais concerne aussi la moyenne atmosphère (stratosphère et mésosphère).