Glossaire

surface isobare

Dans l'espace à trois dimensions que forme l' atmosphère , une surface isobare est une surface réunissant à un instant déterminé les points en lesquels la pression atmosphérique est égale à une même valeur donnée. Les projections horizontales des surfaces isobares standards servent à dessiner les cartes d' analyse objective et de prévision où est étudiée la situation météorologique en altitude à l'instant que l'on considère : elles sont associées à certaines valeurs internationalement fixées de la pression , dont les plus importantes sont 850, 700, 500, 300 et 200 hPa ; aux latitudes tempérées, ces valeurs correspondent respectivement à des altitudes moyennes (croissantes) d'environ 1 500, 3 000, 5 500, 9 100 et 11 800 m. Bien sûr, il arrive que des surfaces isobares associées à des valeurs non standards de la pression soient utilisées, par exemple lors des calculs ou des sorties des modèles numériques de prévision . D'autre part, le calcul de la pression réduite au niveau de la mer ou, de façon identique, celui de la pression à une altitude comprise entre ce niveau et celui du sol sur une même verticale , permettent de tracer une surface isobare de façon continue, même là où la pression associée serait, du fait du relief, supérieure à la pression au sol.

Sur ces surfaces plus ou moins ondulées et incurvées que constituent les surfaces isobares, les météorologistes réunissent par des courbes les points possédant la même altitude géopotentielle ; de telles courbes, appelées lignes isohypses , sont analogues à des courbes de niveau d'une carte géographique et mettent ainsi en évidence la topographie des surfaces isobares : cette topographie, essentielle pour l' observation et la prévision du temps , se décrit principalement en termes d' anticyclones , de dépressions , de dorsales et de thalwegs , et aussi de cols barométriques et de marais barométriques (sur une surface isobare, un col barométrique est une région en forme de selle séparant deux anticyclones et deux dépressions disposés en croix, et un marais barométrique est une région faiblement dépressionnaire analogue à une plaine).