Glossaire

prévisionniste

Un prévisionniste est un météorologiste chargé de déterminer et de rédiger une prévision du temps pour les heures ou les jours à venir, cela jusqu'à une certaine échéance, afin d'émettre cette prévision à destination d'un public ou de clients déterminés.

Dans son travail, le prévisionniste doit constamment surmonter la contradiction qui oppose la brièveté d'action nécessaire pour fournir à temps la prévision et l'amplitude d'action nécessaire pour atteindre un niveau de qualité satisfaisant de cette prévision. À cette fin, il recourt aux facteurs favorables susceptibles d'entrer en jeu ; ce sont principalement :

  • son propre savoir-faire, qui lui permet de réunir en temps et en heure les produits de prévision élaborés par le modèle numérique de prévision ou obtenus par d'autres canaux, de procéder alors à une expertise de qualité sur ces produits, puis de traduire cette expertise en termes de prévision de temps sensiblepluie, beau temps, nuages, vent, température, orages, verglas, vagues, etc. — , de prévisions spécialisées, éventuellement de vigilance ou d'alarme ;
  •  
  • la rapidité et la fiabilité de la transmission des données d'observation et des produits de prévision, tant en amont qu'en aval du centre météorologique où il opère ;
  •  
  • l'efficacité de l'analyse objective associée à la prévision, c'est-à-dire de la méthode employée pour constituer à intervalles de temps réguliers, à partir du substrat de données brutes et élaborées alors disponibles, une représentation approchée de l'état initial de l'atmosphère permettant de lancer le modèle de prévision jusqu'à l'échéance suivante ;
  •  
  • enfin, le niveau de performances de ce modèle lui-même, placé au centre d'un processus nommé la chaîne de prévision, qui va de la collecte et de la transmission des données d'observation à la diffusion et à la présentation des produits de prévision auprès de leurs divers utilisateurs en passant par le contrôle et l'analyse des données, la simulation qu'effectue le modèle et l'expertise du prévisionniste qui valide, interprète et adapte les résultats de cette simulation.

Tous les météorologistes ne sont pas des prévisionnistes. Certains sont observateurs, d'autres climatologistes, d'autres encore veillent à la transmission des observations et des prévisions via le réseau d'ordinateurs. Il en est qui sont chargés du bon fonctionnement des instruments de mesure et de transmission de l'information, ou qui travaillent à leur perfectionnement, ou à l'utilisation des ordinateurs. D'autres se tournent vers la recherche et le développement relatifs aux modèles numériques de prévision ou bien vers la recherche théorique ou appliquée sur les mouvements de l'atmosphère, sans oublier enfin les spécialistes qui assurent les tâches d'administration, de gestion financière, de commerce, de communication ou de documentation gravitant autour de ces divers personnels et des prestations de services qu'ils fournissent.