Sécurité des personnes et des biens

Prévention des allergies au pollen

© Météo-FranceEnviron 20% des Français sont touchés par des pollinoses (ou rhume des foins), des réactions allergiques dues aux grains de pollen. Ces éléments reproducteurs microscopiques sont produits, en période de pollinisation, par les organes mâles des plantes en très grande quantité. Les conditions météorologiques jouent un rôle déterminant dans le déclenchement de la pollinisation, la quantité de pollen produit et le transport des grains dans l'air que nous respirons. Lorsqu'il pénètre dans l'organisme par les voies respiratoires, le pollen peut provoquer une réaction du système immunitaire et des affections d'apparence bénigne, parfois sévères, toujours gênantes, voire invalidantes.

Météo-France partenaire du réseau national de surveillance aérobiologique

Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) est chargé d'étudier le contenu de l'air en particules biologiques et de mesurer leurs conséquences sur la santé. Parmi ces particules biologiques, les pollens et les moisissures sont les principaux facteurs des allergies respiratoires. Le RNSA mesure les taux polliniques en France grâce à une cinquantaine de capteurs spécifiques et centralise les informations cliniques associées. Météo-France fournit au RNSA des prévisions météorologiquesainsi que  des prévisions statistiques de dates de début de pollinisation pour le bouleau et les graminées durant toute la saison sur une dizaine de communes en France.

Grâce à cet ensemble de données observées et de prévisions, les analystes du RNSA déterminent ainsi pour une zone donnée le ou les principaux taxons (pollens correspondant à une famille botanique) et le risque d'exposition allergique aux pollens chiffré de 0 (nul) à 5 (très fort). Ces bulletins allergo-polliniques hebdomadaires sont établis par région et destinés aux allergologues et aux personnes sensibles.

Réaliser des prévisions de concentrations polliniques sur l'Europe

En outre, Météo-France  pilote la composante opérationnelle Copernicus Atmosphere régionale (CAMS50) du projet européen CAMS (Copernicus Atmosphere Monitoring Services), dont un des produits est la prévision déterministe de concentration de pollens de bouleau sur l'Europe pour les 4 jours à venir.  Ce projet est piloté par le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), par délégation de l'Union Européenne. L'utilisation de différents modèles européens, dont le modèle de chimie-transport MOCAGE de Météo France, permet de simuler les émissions (qui se déclenchent une fois qu'un certain cumul de températures est atteint et sont ensuite favorisées par les temps secs et ensoleillés) , leur transport et dispersion par le vent ou leur dépôt au sol par la pluie.  La généralisation de ces prévisions à d'autres espèces (graminées et olivier) est proposée en mode test pour la saison 2017. 

Accéder aux prévisions de concentrations de pollens de bouleau sur l'Europe effectuée dans le cadre de CAMS50.