Imprimer Envoyer á un ami

Nouveau contrat d'objectifs entre le ministère du Développement durable et Météo-France pour la période 2012-2016

06/01/2012

Un rôle renforcé

Le nouveau contrat renforce les missions de Météo-France dans plusieurs domaines :

Sécurité : le rôle de Météo-France dans la vigilance météorologique et l'appui à la gestion des risques naturels, sanitaires et technologiques est réaffirmé, et les progrès enregistrés dans la détection des phénomènes et la pertinence des avertissements seront poursuivis ;

Services climatiques et appui technique aux politiques nationales d'adaptation au changement climatique : Météo-France améliorera notamment ses outils de simulation, réalisera de nouvelles projections climatiques globales et régionales ainsi que des études d'impacts. Météo-France développera en outre un portail Internet national services climatiques, destiné aux collectivités, bureaux d'étude, scientifiques et pouvoirs publics ;

Transport aérien et défense : le contrat définit une feuille de route ambitieuse dans les domaines du soutien aux forces armées et de l'aéronautique. Ainsi, dans le secteur aérien, Météo-France renforcera les systèmes d'observation et de prévision spécialisés pour les grandes plateformes aéroportuaires afin qu'elles disposent d'une expertise toujours plus précise en cas de situation météorologique à fort impact sur la sécurité des vols et la gestion des capacités aéroportuaires.

Un accroissement de l'effort de recherche

Afin de conduire ces actions, le contrat prévoit un accroissement de l'effort de recherche. En coordination avec leurs partenaires français et internationaux, les équipes de recherche de Météo-France travailleront notamment à développer les futurs outils de la prévision numérique du temps, à réduire les incertitudes sur les scénarios climatiques et à favoriser le développement d'un système intégré entre météorologie et climat.

13 M€ supplémentaires d'investissements annuels

En soutien à cette stratégie fondée sur l'innovation, un programme d'investissement sans précédent a été défini, prévoyant une modernisation des infrastructures essentielles (renouvellement du supercalculateur, rénovation des réseaux d'observation, et en particulier construction de nouveaux radars météorologiques…), indispensables pour améliorer la fiabilité des prévisions. Cet effort d'investissement s'élève à 32M€ annuels pour la période du contrat, contre 19M€ pendant le contrat précédent.

Au cœur d'attentes majeures de la société, Météo-France s'engage avec ce contrat au service de tous les usagers en mobilisant ses personnels et ses moyens techniques et en combinant recherche de haut niveau, maîtrise opérationnelle et expertise.

 

Consulter le contrat d'objectifs et de performance 2012-2016


Contacts presse
Cabinet de Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET  01 40 81 72 36
Météo-France  01 77 94 71 32/36


Télécharger (74 ko)