Imprimer Envoyer á un ami

Projet RHyTMME : mise en service d’un deuxième radar pour mieux observer les précipitations et gérer les risques naturels dans les Alpes du Sud

19/09/2013

Météo-France et Irstea inaugurent aujourd'hui le deuxième radar déployé dans le cadre du projet RHyTMME (Risques hydrométéorologiques en territoires de montagne et méditerranéens) sur le mont Colombis à Théus (Hautes-Alpes).

 

Le projet RHyTMME, coordonné par Météo-France et Irstea avec un cofinancement de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, du ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie et de l'Union européenne , a pour finalité de mettre en place des services d'avertissement pour les phénomènes hydrométéorologiques spécifiques aux zones de montagne à destination des gestionnaires locaux des risques (maires, services déconcentrés de l'Etat, syndicats de bassin, responsables d'infrastructures, etc).

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est particulièrement vulnérable aux inondations, crues torrentielles et mouvements de terrain. Dans les zones montagneuses, ces phénomènes peuvent survenir en très peu de temps, car les bassins versants, de petite taille, pentus, transfèrent brutalement les précipitations vers les torrents et les rivières. Les acteurs locaux en charge de la prévention des risques ne disposent pas d'outils pour être avertis en temps réel de l'imminence probable de ces phénomènes brutaux.

Ces services ne peuvent toutefois être envisagés que sur les territoires bien observés par le réseau de radars hydrométéorologiques. Ces instruments sont aujourd'hui les seuls capables d'estimer quantitativement et spatialement les taux de pluie instantanés et les cumuls avec une résolution de l'ordre du kilomètre et une fréquence de quelques minutes. Très utiles pour étudier les précipitations en plaine, les radars du réseau opérationnel de Météo-France implantés en région Provence-Alpes-Côte d'Azur couvrent toutefois imparfaitement les zones montagneuses car les reliefs masquent leur vision.

Le projet RHyTMME prévoit donc le déploiement dans les Alpes du sud d'un réseau de radars complémentaires de technologie innovante, adaptés à l'observation en montagne. Le deuxième radar de ce réseau, rejoint le radar de la montagne Maurel (Alpes-de-Haute-Provence), entré en service au printemps 2011. Un troisième radar, installé à l'été 2013 au sommet de Vars-Mayt (Hautes-Alpes), sera prochainement intégré au réseau.

Pour en savoir plus sur le projet Rhytmme: http://rhytmme.irstea.fr

Contact presse Météo-France : Anne Orliac - 01 77 94 71 36 - presse@meteo.fr
Contact presse Irstea : Marie Signoret - 01 40 96 61 30 - presse@irstea.fr


Télécharger (3,00 Mo)