2012

Bilan de l'automne 2012

 

03/12/2012

(Automne météorologique : Septembre Octobre Novembre)

Bilan établi le 03/12/2012

L'automne 2012, globalement doux, a été marqué par un temps très agité, avec une succession de perturbations qui ont largement arrosé un grand quart nord-ouest de l'Hexagone, des pluies diluviennes sur les Pyrénées et dans le Sud-Est, et des épisodes de vent violent.

La température moyennée sur l'automne a été légèrement inférieure à la normale* sur le Nord-Ouest et le piémont pyrénéen, mais supérieure à celle-ci sur le reste du pays. Moyennée sur l'ensemble du territoire et sur l'automne, la température est légèrement supérieure à la normale*, avec une anomalie proche de +0.4 °C.

Les précipitations ont été très contrastées. Elles ont été excédentaires de plus de 30% sur les côtes du Nord - Pas-de-Calais et de la Normandie aux Pays de la Loire, au Centre et au Poitou-Charentes ainsi que localement de l'Alsace à la Provence et sur le massif pyrénéen. En revanche, elles ont été fortement déficitaires des plaines du Sud-Ouest au Massif central et localement autour du golfe du Lion. Sur l'ensemble de la France, la quantité d'eau recueillie a été légèrement supérieure à la normale*.

L'ensoleillement, proche de la normale** sur la majeure partie du pays a été légèrement déficitaire sur le Nord-Ouest et sur la région Rhône-Alpes.

cliquez sur les images pour les agrandir

 

L'automne mois par mois :

 

Septembre 2012 :

Moyennée sur la France, la température a été conforme à la normale*. Un peu fraîche sur le Nord-Ouest, elle est restée légèrement supérieure aux valeurs saisonnières dans les régions méridionales.

Le déficit pluviométrique a été supérieur à 50 % sur le Nord et la Picardie, de l'Auvergne au Limousin et à l'est aquitain. En Midi-Pyrénées, le déficit a localement dépassé 80%. En revanche, avec 2 à 3 fois plus de pluie que la normale, l'est de la Corse a été très arrosé. Le cumul des pluies a été également excédentaire sur le Roussillon, de la Franche-Comté à la région Rhône-Alpes et sur le sud du massif alpin ainsi que de la Loire-Atlantique à la Mayenne. A l'échelle du pays, le cumul pluviométrique moyen a été déficitaire de 15%.

Excédentaire du nord de la Bourgogne à la Lorraine et le long des frontières du Nord et du Nord-Est, l'ensoleillement a été déficitaire sur la Bretagne et sur le tiers sud-est du pays.

Octobre 2012 :

Moyennée sur la France et sur le mois, la température a été supérieure de 0.5 °C à la normale*. Un peu plus fraîche le long des frontières du Nord et du Nord-Est, la température moyenne a été plus chaude que la normale* des plaines du Sud-Ouest au Centre-Est et en Provence. Ailleurs, elle est relativement conforme à la normale*.

Dans un large quart nord-ouest, sur le piémont pyrénéen, dans le Roussillon, en Provence et en Corse, les cumuls de pluie ont été de une fois et demie à deux fois et demie supérieurs à la normale*. Ces fortes pluies ont été responsables de plusieurs inondations notamment dans le Pas-de-Calais, le Var ainsi que dans les Hautes-Pyrénées. En revanche, du nord de Midi-Pyrénées à l'ouest de la région Rhône-Alpes ainsi que dans les Hautes-Alpes, la pluviométrie a été déficitaire (de plus de 50% localement). Moyenné sur la France, le cumul de précipitations est globalement excédentaire de plus de 20 % par rapport à la normale*.

L'ensoleillement présente un déficit marqué de 20 à 30% sur un large quart nord-ouest de l'Hexagone. Partout ailleurs, il est légèrement déficitaire ou proche de la normale**.

Novembre 2012 :

Moyennée sur la France et sur l'ensemble du mois, la température a été supérieure de 0.6 °C à la normale.
Un peu fraîches pour la saison sur le Nord-Ouest, les températures ont été globalement supérieures à la normale* sur le sud et l'est du pays.

Excepté sur le Pas-de-Calais et la pointe bretonne, la pluviométrie a été globalement déficitaire sur une grande moitié ouest du pays. Les déficits les plus marqués se situent des Pays de la Loire aux Ardennes, du Roussillon aux Cévennes, sur le Puy-de-Dôme et le nord-est de la Corse. En revanche, la pluviométrie a été fortement excédentaire sur le flanc est de l'Hexagone avec des cumuls de pluie une fois et demie à deux fois supérieurs à la normale en Alsace et sur la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Fortement déficitaire du bassin parisien aux Ardennes et à la Lorraine, l'ensoleillement a été supérieur à la moyenne sur la Bretagne et le long de la façade atlantique.

*  moyenne de référence 1981-2010
** moyenne de référence 1991-2010

Evènements marquants de l'automne 2012 :

 

Episode de pluies intenses du 18 au 20 octobre 2012 dans l'ouest pyrénéen

Des masses d'air chaud et instable venues du Sud ont apporté du 18 au 20 octobre de fortes précipitations sur les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.
Des pluies diluviennes se sont abattues sur le relief  pyrénéen. On enregistre en 3 jours des cumuls de 244 mm à Urdos et 248 mm à Iraty dans les Pyrénées-Atlantiques, 231 mm à Cauterets et jusqu'à 372 mm à Gavarnie dans les Hautes-Pyrénées. Sur la seule journée du 19 octobre, on a relevé 223 mm à Gavarnie.
Ces pluies intenses et abondantes ont engendré la crue de nombreux cours d'eau, notamment la Neste et le Gave de Pau, provoquant des inondations en particulier à Lourdes.

Pluies diluviennes sur la Côte d'Azur le 26 octobre 2012

Un fort contraste de masse d'air s'est installé à la rencontre d'air froid arrivé de Scandinavie et de remontées douces et humides de Méditerranée. Les nuages convectifs ont formé deux axes principaux : l'un à l'ouest de l'Hérault remontant vers le Massif central et l'autre partant des côtes du Var et remontant vers les Alpes du Sud. L'épisode orageux a traversé les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes, s'accompagnant de précipitations atteignant localement 50 mm en 1 heure. On a relevé 96 mm à Saint-Raphaël (Var) ou 107 mm aux Arcs (Var) dont 45 mm en 1 heure. Le record absolu de cumul quotidien a été battu à Mandelieu-La-Napoule (Alpes-Maritimes) avec 145 mm dont 54 mm en 1 heure (mesures depuis 1988). Dans de nombreuses communes, ces pluies ont provoqué des crues et des inondations, notamment dans la vallée de l'Argens.

Vent d'Autan violent en Midi-Pyrénées du 17 au 19 octobre 2012

Un épisode assez court mais très violent de vent d'Autan s'est produit du 17 au 19 octobre en Midi-Pyrénées.
Le vent de sud à sud-est a soufflé en rafales de 80 à 100 km/h des Pyrénées au Massif central et à la Méditerranée avec des pointes de plus de 110 km/h les 18 et 19 sur la Haute-Garonne et le Tarn et de plus de 150 km/h sur les crêtes pyrénéennes. Le 19 octobre, à la station de Cugnaux dans le sud de Toulouse, on enregistre 122 km/h, soit une des plus fortes valeurs mesurées en région toulousaine pour un vent de secteur sud-est.

Tempêtes dans le Sud-Est fin octobre

Deux tempêtes se sont succédé sur les régions méditerranéennes en fin de mois.
Du 27 au 29, une dépression centrée sur le Sud-Est a généré des vents violents autour de la Méditerranée. Mistral et tramontane ont soufflé en tempête le 28. Les rafales ont souvent dépassé 120 km/h sur les côtes provençales, dans le couloir rhodanien, sur le Roussillon et le Haut-Languedoc ainsi que sur le nord et l'est de la Corse. Le 28, dans les Bouches-du-Rhône, on a mesuré 122 km/h à Marignane, 126 km/h à Salon-de-Provence, 127 km/h à Istres et jusqu'à 184 km/h au sémaphore du Bec de l'Aigle près de La Ciotat. Dans la vallée du Rhône, on a enregistré 151 km/h à Murs dans le Vaucluse.
Puis, le 31 octobre, le minimum dépressionnaire s'est creusé en Méditerranée, générant de fortes pluies sur la Corse et le pourtour méditerranéen. En plus des pluies, parfois intenses, le Var et les Alpes-Maritimes ont été soumis à un net renforcement du vent d'est. Il a soufflé en tempête sur les côtes et les îles. Les vitesses maximales enregistrées ont atteint 163 km/h au sémaphore du Dramont près de Fréjus (83).